•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une organisation autochtone va porter plainte contre la conseillère de Regina Terina Shaw

Le logo de la Ville de Regina en face d'un bâtiment.

L’enquête de la Ville de Regina, lancée après une première plainte, est toujours en cours.

Photo : Radio-Canada / Matthew Howard

Radio-Canada

La directrice de l'organisation autochtone Regina Treaty and Status Indian Services, Kale Maclellan, va déposer une plainte contre la conseillère municipale, Terina Shaw, pour des propos qu'elle juge racistes.

Terina Shaw avait tenu, lors de 2 réunions du comité exécutif de la ville de Regina, des propos jugés racistes contre les Autotchtones qui choisissent, selon elle, l'itinérance ou qui sont des prédateurs sexuels.

Ces déclarations avaient suscité de vives réactions au sein de la communauté.

Environ 47 personnes ont signé une pétition et ont présenté une première plainte pour dénoncer le comportement raciste de la conseillère municipale.

Pour Kale Maclellan, cette deuxième plainte qui sera déposée auprès du commissaire de l’intégrité vise à demander une fois de plus que la Ville prenne des mesures pour éviter que cette situation ne se répète.

C'est vraiment facile pour la conseillère Shaw et les autres fonctionnaires de se renvoyer la balle et de dire que c'est la décision de quelqu'un d'autre, que c'est leur propre choix, déplore Kale Maclellan.

L’enquête de la Ville de Regina, lancée après cette première plainte, se poursuit.

Avec les informations de Kassandra Lebel et de Sara Maccagnan

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !