•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La ministre Blais : « On doit s’assurer du confort de chaque résident »

La ministre Marguerite Blais en conférence de presse.

La ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais. (Archives)

Photo : La Presse canadienne / Jacques Boissinot

En réaction aux données obtenues par l'Association québécoise des retraités des secteurs publics et parapublics (AQRP) sur la climatisation des centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD), la ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais, affirme qu'un meilleur contrôle devrait être assuré.

La ministre rappelle que les PDG des centres intégrés de santé et de services sociaux (CISSS) de la province ont accès à une enveloppe budgétaire totalisant près de 190 millions de dollars pour la rénovation fonctionnelle des CHSLD pour 2021-2022.

« On met de l’argent pour que chaque PDG de CISSS et de CIUSSS du Québec puisse faire les rénovations. C’est maintenant leur responsabilité de s’assurer que la climatisation soit disponible. On doit s’assurer du confort de chaque résident. »

— Une citation de  Marguerite Blais, ministre des Aînés et des Proches aidants

L’Abitibi-Témiscamingue fait mauvaise figure

Selon les informations obtenues mardi auprès du Centre intégré de santé et de services sociaux de l'Abitibi-Témiscamingue, à peine 35 % des chambres des 11 CHSLD de la région seraient climatisées.

La ministre Blais affirme quant à elle que tous les résidents demandant l’accès à un climatiseur de fenêtre peuvent l’obtenir gratuitement. Elle mentionne également que de nombreux résidents refuseraient l’installation de climatiseurs personnels.

Cependant, malgré la capacité de la quasi-totalité des chambres à accueillir ce type d’appareil, certains centres d’hébergement ne seraient pas en mesure de les faire fonctionner simultanément en raison de la faiblesse des réseaux électriques.

Les PDG des CISSS et des CIUSSS ont tous reçu une lettre au mois d’avril leur disant : Soyez prêts pour les canicules cette année dans les CHSLD. Le but était clair : il faut que partout dans nos CHSLD, il y ait une zone refuge de fraîcheur, ce qui est le cas actuellement, précise Marguerite Blais.

Une réunion doit être tenue aujourd'hui avec tous les PDG des CISSS et des CIUSSS du Québec, lors de laquelle la ministre compte rappeler l'importance de la climatisation des chambres en centre d'hébergement.

Plusieurs jours après avoir été contacté par Radio-Canada, le CISSS-AT a refusé de commenter la situation.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !