•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Traversée des z’Elles a permis d’amasser près de 40 000 $

Les participantes à leur arrivée à Malartic.

Les participantes à leur arrivée à Malartic.

Photo : Radio-Canada / Athéna Couture

Radio-Canada

Après deux ans d’absence en raison de la pandémie, la Traversée des z’Elles a fait un retour sur les routes de la région.

Une soixantaine de femmes se sont réunies pour la septième traversée. Ensemble, elles ont parcouru plus de 400`kilomètres et ont amassé près de 40 000 $ pour la recherche sur le cancer du sein.

À leur arrivée au club de golf de Malartic, dimanche en mi-journée, les participantes étaient très heureuses d'être retournées sur les routes de l’Abitibi-Témiscamingue pour une bonne cause.

On était très énervées de retourner sur les routes. Ça nous a permis de retrouver une certaine énergie de groupe, c'était tout simplement incroyable, a mentionné la fondatrice de la Traversée des z’Elles, Sylvie Lefebvre.

Deux femmes sont debout l'une à côté de l'autre.

Sylvie Lefebvre, fondatrice, et Lynda Guénette, cofondatrice de la Traversée des z’Elles

Photo : Radio-Canada / Athéna Couture

Pour la cofondatrice Lynda Guénette, c'était important de créer une telle activité pour exprimer du soutien aux femmes atteintes d'un cancer du sein. On voulait créer une certaine solidarité entre les femmes, leur montrer notre soutien et donner de la visibilité à la recherche sur le cancer du sein, explique-t-elle.

Les nouvelles rencontres, l'effet de groupe et le sentiment de solidarité entre les femmes étaient au rendez-vous en fin de semaine.

Plusieurs participantes s'impliquent dans la traversée parce que c’est une cause qui leur tient à cœur. Il y a beaucoup plus de femmes maintenant qui se sortent de la maladie et c’est pour ça que je trouve ça important de soutenir la recherche pour le cancer du sein, affirme Dominique Racine, une participante de la traversée.

Avec les informations d'Athéna Couture

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !