•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Accusation d’agression sexuelle déposée contre François Munger

François Munger sourit à la caméra.

François Munger, fondateur du média MédiAT en Abitibi-Témiscamingue

Photo : Facebook/francoismunger

Radio-Canada

À la suite d’une dénonciation, le journaliste et fondateur du site d’information MédiAT, François Munger, a été formellement accusé d’agression sexuelle au palais de justice d’Amos.

Le greffe d’Amos a confirmé que l’homme de 28 ans a comparu une première fois le lundi 11 juillet et qu’il sera de retour en cour le 21 novembre pour orientation du dossier.

La dénonciation judiciaire précise que les faits reprochés se seraient déroulés le ou vers le 29 juillet 2020 à Amos.

Il n’a pas été possible de parler à l’avocat de M. Munger, Me Daniel Brière-Desfossés, présentement en vacances, tout comme l’avocate de la Couronne, Me Arianne Duval.

Déclaration de l'accusé

Sur le réseau social Facebook, François Munger a confirmé dans une publication qu'il a ensuite supprimée avoir été arrêté et accusé lundi d'un chef d'agression sexuelle pour un événement reproché daté de juillet 2020.

Il a ensuite annoncé quitter la vie publique. Je n'émettrai à l'heure actuelle aucun commentaire supplémentaire sur la cause et je garantis mon entière collaboration au système de justice dans le processus, a-t-il écrit.

François Munger a ajouté avoir entamé un processus de consultation auprès d'une spécialiste pour extérioriser certaines bêtes noires qui portaient ombrage à mon état mental et me poussaient à sombrer dans la consommation d'alcool, à ne plus me souvenir de ces soirées.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.