•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un remaniement ministériel à l’Île-du-Prince-Édouard

Mark McLane, Cory Deagle, Bloyce Thompson, Matthew Mackay et Darlene Compton assistent à un discours.

De gauche à droite : le ministre des Finances, Mark McLane; le ministre des Transports et Infrastructures, Cory Deagle; le ministre Bloyce Thompson, de l'Économie; le ministre Matthew Mackay, du Développement social et du Logement; et la ministre de l'Agriculture et des Terres, Darlene Compton.

Photo : Radio-Canada / Gabrielle Drumond

Le premier ministre de l’Île-du-Prince-Édouard, Dennis King, a procédé à un remaniement ministériel vendredi.

Deux ministres quittent le Cabinet provincial, alors que deux députés obtiennent un ministère pour la première fois.

« Nous sommes rendus à un point dans notre mandat où nous voulions faire une réévaluation. »

— Une citation de  Dennis King, premier ministre de l’Île-du-Prince-Édouard

Selon le premier ministre de l’île, Dennis King, il était temps de faire des changements au Cabinet, alors que la province affronte plusieurs épreuves, dont la hausse de l’inflation.

Nous devons évidemment continuer à relever les défis liés au coût de la vie, explique-t-il.

Les ministres du Cabinet posent pour la photo officielle.

Le nouveau Cabinet ministériel du gouvernement des progressistes-conservateurs de l'Île-du-Prince-Édouard a été présenté le 15 juillet 2022.

Photo : Radio-Canada / Gabrielle Drumond

L’ancienne ministre des Finances, Darlene Compton, quitte son poste pour aller au ministère de l’Agriculture. Elle cède la place au député Mark McLane, élu en novembre 2021 lors d'une élection partielle.

Le député reconnaît que l’inflation représente un grand défi. Ce taux a atteint 11,1 % en mai dernier à l’île.

Mark McLane signe son assermentation.

Mark McLane est assermenté comme ministre des Finances de l'Île-du-Prince-Édouard le 15 juillet 2022.

Photo : Radio-Canada / Gabrielle Drumond

Le plus jeune député de la province, Cory Deagle, devient ministre des Transports et des Infrastructures. Il a réaffirmé l’ambition de l’île de devenir la première province carboneutre du Canada.

Notre ministère se concentre sur la mise en place d’infrastructures carboneutres. Nous avons beaucoup investi dans les transports en commun, ce qui permet de réduire les coûts pour les personnes qui doivent parcourir de longues distances, dit-il.

Il prend la place de James Aylward, qui ne fait plus partie du Cabinet des ministres.

Les députés Mark McLane et Cory Deagle assistent à un discours le 15 juillet 2022.

C'est la première fois que Mark McLane (gauche) et Cory Deagle (droite) sont ministres.

Photo : Radio-Canada / Gabrielle Drumond

Très critiqué à cause de la crise du logement qu'affronte l’île, le député Brad Trivers n'est plus ministre du Développement social et du Logement. Matthew MacKay prend le relais.

Le taux d’inoccupation des logements à l’île était de 1,5 % en octobre 2021. C'est le 2e des taux les plus faibles de l'Atlantique, selon la Société canadienne d'hypothèques et de logement. La moyenne nationale est 3,1 %.

Le premier ministre Dennis King a quand même tenu à souligner le travail de ses deux collègues qui quittent le Cabinet.

James [Aylward] et Brad [Trivers] sont des personnes formidables qui travaillent dur, a-t-il dit.

Les ministres Natalie Jameson, Ernie Hudson, Jamie Fox et Steven Myers assistent à l'assermentation.

Les ministres Natalie Jameson, Ernie Hudson, Jamie Fox et Steven Myers ont assisté à l'assermentation de leurs homologues, vendredi.

Photo : Radio-Canada / Gabrielle Drumond

Bloyce Thompson quitte quant à lui l’Agriculture pour devenir ministre de l’Économie.

Il n'y a aucun changement aux ministères de l’Éducation, de l’Environnement, des Pêches et de la Santé.

Lors de son dernier remaniement ministériel en février 2021, les mesures clés de Dennis King ont été de promouvoir Ernie Hudson à la Santé et Natalie Jameson à l’Éducation.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !