•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le feu menace la nation Crie de Mathias Colomb, la population est évacuée

Un nuage de fumée s'élevant au-dessus d'une forêt au loin.

Selon la carte des feux de forêt de la province, l’incendie incontrôlable s’étend déjà sur 18 km2.

Photo : Leo Sinclair

Radio-Canada

Dans le nord du Manitoba, les résidents de la nation de Crie de Mathias Colomb sont évacués alors qu'un incendie qui a déjà emporté 18 km2 de forêt menace la communauté.

Dans un courriel, le porte-parole de la Croix-Rouge, Jason Small, assure que la Croix-Rouge canadienne soutient les Premières Nations et Services aux autochtones dans les évacuations.

Selon la dernière mise à jour de la carte en ligne des feux de forêt du Manitoba, en date de mercredi, le feu de forêt se situe près de la communauté de Pukatawagan. La cause de l’incendie est répertoriée comme naturelle.

Un membre de la communauté, Leo Sinclair, explique que lorsque l’avis d'évacuation a été prononcé jeudi dans l'après-midi, l’air autour de sa maison était déjà enfumé.

Il y a un bus qui circule … et il y a des gens qui se tiennent sur la route principale. Et [le] service d'incendie fait le tour pour faire sortir tout le monde par avion, a déclaré Leo Sinclair au téléphone.

«  Il soufflait vraiment et c’était venteux hier. C'est là que ça a empiré. »

— Une citation de  Leo Sinclair, membre de la communauté de Pukatawagan
Un nuage de fumée gris.

À cause de la fumée, Environnement Canada a publié un bulletin pour avertir de la mauvaise qualité de l'air.

Photo : Leo Sinclair

Missinippi Airways a déclaré sur Facebook jeudi après-midi qu'elle n'accepterait pas de nouvelles réservations tant que la situation des incendies dans la communauté ne serait pas maîtrisée. La compagnie aérienne a également annulé tous ses vols, vendredi.

Le service d'affrètement aérien du nord du Manitoba a confirmé qu'il travaillait avec des partenaires pour aider à évacuer la communauté.

Environnement Canada et le ministère de la Santé du Manitoba ont émis une alerte concernant la qualité de l’air pour les communautés de Lynn Lake, Leaf Rapids et Pukatawagan.

Le bulletin spécial précise que les conditions devraient s'améliorer dans la nuit de vendredi à samedi, lorsque les vents tourneront.

Cependant, la fumée peut notamment causer une toux inhabituelle, une irritation de la gorge, des maux de tête et de l'essoufflement.

Les enfants, les aînés et les personnes atteintes d'une maladie cardiovasculaire ou pulmonaire, comme l'asthme, sont plus à risque, précise Environnement Canada

La communauté éloignée se trouve à environ 710 kilomètres au nord-ouest de Winnipeg.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !