•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ottawa octroie plus de 18 M$ pour améliorer le réseau ferroviaire en Saskatchewan

Un train du Canadien National.

Selon le ministre fédéral des Transports, Omar Alghabra, ces projets financés par Ottawa contribueront à améliorer l’efficacité du réseau ferroviaire à Regina et dans le sud de la Saskatchewan. (archives)

Photo : La Presse canadienne / Graham Hughes

Le gouvernement fédéral a annoncé jeudi le financement de 18,3 millions de dollars pour quatre nouveaux projets en vue d'améliorer l'efficacité des réseaux ferroviaires à Regina et dans le sud de la Saskatchewan.

Selon Ottawa, ces investissements visent à renforcer les chaînes d'approvisionnement et les corridors commerciaux du Canada.

Le gouvernement fédéral reconnaît que la chaîne d’approvisionnement du Canada subit toujours les répercussions de la pandémie.

Par voie de communiqué, le ministre fédéral des Transports, Omar Alghabra, affirme que l'amélioration des réseaux ferroviaires de la Saskatchewan permettra au Canada de maximiser l'efficacité de la chaîne d'approvisionnement sur le marché mondial.

Selon le ministre, il est important d'améliorer la capacité à répondre à la croissance du volume de marchandises expédiées vers les marchés étrangers, en éliminant les goulots d’étranglement entre les transports routiers et ferroviaires .

Quatre projets ferroviaires à Regina et dans le sud de la province

Parmi les projets financés par Ottawa figure un programme de conception préliminaire du déplacement de passages à niveau à Regina. La participation du gouvernement fédéral s'élève à 1 million de dollars.

La Ville de Regina financera le montant restant, le coût de l'investissement total de ce projet étant évalué à 2,4 millions de dollars.

Le projet pour lequel le fédéral déboursera le plus d’argent porte sur la stabilisation de plateformes ferroviaires près d’Eston, en Saskatchewan. Des travaux ferroviaires importants seront entrepris dans la gare d’échange ferroviaire du chemin de fer Canadien Pacifique.

Ottawa dispose d'une enveloppe de 13,5 millions de dollars pour ces travaux, qui coûteront au total 27 millions de dollars. La compagnie Last Mountain Railway investit également dans ce projet, indique le communiqué.

Par ailleurs, Transports Canada cherche à augmenter la capacité des activités d’échange dans la gare d’échange du Canadien Pacifique, près de la ville d’Assiniboia.

Ce projet, évalué pour un investissement total de 3,2 millions de dollars, permettra d’accroître la circulation et d’améliorer la fluidité. Ottawa et la Great Western Railway, les deux partenaires financiers pour cette réalisation, se partagent l’enveloppe d’un montant égal.

Le quatrième projet vise la construction de 3657 mètres de voies supplémentaires pour répondre aux problèmes de congestion à la gare d’échange entre la Stewart Southern Railway et le Canadien Pacifique à Lajord.

La partie financée par le ministère fédéral des Transports s'élèvera à 2,2 millions de dollars. La Purely Canada Foods, quant à elle, interviendra à hauteur de plus de 4 millions.

Le Fonds national des corridors commerciaux permet à Ottawa d'investir dans des projets d’infrastructure stratégiques, pouvant aider à l'efficacité des réseaux ferroviaires dans le pays et à préserver la compétitivité des chaînes d’approvisionnement.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !