•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : le N.-B. n’a aucune intention d’imposer de nouvelles restrictions

Une personne tient dans ses mains un masque sanitaire.

Le port du masque sanitaire n’est plus obligatoire depuis le 14 mars 2022 au Nouveau-Brunswick.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La hausse des nouveaux cas de COVID-19 se poursuit au Nouveau-Brunswick et elle risque de s’aggraver au cours des prochaines semaines, selon la santé publique. Un retour à la politique du masque obligatoire et à d’autres restrictions sanitaires n’est toutefois pas dans les plans, selon la médecin hygiéniste en chef.

À ce moment-ci, nous n’avons pas cette conversation, dit la Dre Jennifer Russell. Le message tout de suite concerne la vaccination, parce que c’est la chose qui va réduire le risque qu’une personne soit très malade ou hospitalisée.

Mardi, la province a annoncé qu’elle élargissait l’offre de la quatrième dose à toutes les personnes de 18 ans et plus, si cinq mois se sont écoulés depuis leur dernière dose.

Cette deuxième dose de rappel était auparavant réservée aux personnes âgées de 50 ans et plus et à certaines personnes vulnérables.

La COVID-19 en Atlantique

Consulter le dossier complet

Une représentation du coronavirus.

Nous voyons une recrudescence de nouveaux cas de COVID-19 dans la province. On voit bien qu’il y a un risque que plus de personnes soient hospitalisées pour cette raison, indique la Dre Jennifer Russell.

Quelle que soit la dose de vaccin à laquelle vous êtes admissible en ce moment, procurez-vous-la , ajoute-t-elle. Continuez aussi de vous protéger avec les mesures sanitaires qu’on vous recommande depuis le début de la pandémie, la distanciation sociale, le lavage des mains et le port du masque.

Attendre et observer

Interrogée à savoir si le port du masque – ou toute autre mesure sanitaire – redeviendrait obligatoire dans les espaces publics intérieurs, la Dre Jennifer Russell a répondu que la santé publique allait attendre et observer.

Pour le moment, on va continuer d’encourager les gens à aller chercher leur dose de rappel, dit-elle.

Jennifer Russell pose pour une photo dans une pièce où le décor est composé de meubles d'une chatoyante couleur acajou.

La Dre Jennifer Russell, médecin hygiéniste en chef du Nouveau-Brunswick, le 21 juin 2022.

Photo : CBC / Ed Hunter

Toutes les mesures sanitaires sont levées depuis le 14 mars, au Nouveau-Brunswick.

Si les cas continuent d'augmenter et que le nombre de citoyens qui se procurent leur dose de rappel stagne, les autorités pourraient envisager d’imposer à nouveau des mesures sanitaires, souligne la Dre Jennifer Russell.

Elle ne croit toutefois pas que les chiffres seront aussi élevés que lors des autres vagues que la province a connues, même si elle s’attend à les voir augmenter.

Bien que la Dre Jennifer Russell reconnaisse l’importance du masque, elle avance que la meilleure façon de réduire les risques liés à la COVID-19 demeure la vaccination.

Avec les informations de Bobbi-Jean MacKinnon de CBC

La section Commentaires est fermée

Les commentaires sont modérés et publiés du lundi au vendredi entre 6 h et 23 h 30 (heure de l’est).

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Chargement en cours

Infolettre ICI Acadie

Une fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité régionale.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre d’ICI Acadie.