•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le chef Bramwell Tovey est décédé

Bramwell Tovey accoudé sur un piano.

Bramwell Tovey a été récipiendaire de prix Genie, Juno et Grammy. Il a également été fait Officier honoraire de l’Ordre du Canada, en 2013.

Photo : Supplied by Bramwell Tovey

Audrey-Maude Vézina

L’Orchestre symphonique de Québec a annoncé le décès de son chef invité principal, Bramwell Tovey, ce mercredi.

Bramwell Tovey se remettait d’un cancer, en décembre 2021, lorsqu’il a reçu l’appel de l’Orchestre symphonique de Québec (OSQ) qui l’invitait à occuper la chaise de chef invité principal pour les deux prochaines années.

Même s’il n’a pu être présent auprès de nous autant que nous l’aurions souhaité, au cours de la dernière saison, il a su laisser son empreinte au sein de l’Orchestre, peut-on lire dans le communiqué.

L’OSQ souligne son charisme exceptionnel, ses grandes qualités de rassembleur et son humanisme ont été particulièrement appréciés.

Durant sa carrière fructueuse, Bramwell Tovey a été le directeur musical de l'Orchestre symphonique de Winnipeg pendant 11 ans et à la tête de l’Orchestre symphonique de Vancouver pendant 18 ans.

L’Orchestre a travaillé avec le chef Tovey à maintes reprises. Lors de chacun de ses passages dans la capitale nationale, il a su émerveiller unanimement les musiciens et le public par la qualité de sa direction musicale, mais également par sa grandeur d’âme.

Le chef Bramwell Tovey devait diriger une série de six concerts avec l’Orchestre dans l’année 2022-2023. La direction artistique travaille à assurer son remplacement en présentant des chefs qui refléteront son talent, sa passion et son don de soi.

Le concert de l’Orchestre symphonique de Québec, prévu ce samedi 16 juillet au Domaine Forget, sera présenté à sa mémoire.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !