•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Recensement : les revenus des Canadiens en hausse presque partout en 2020

Un travailleur polit une pièce d'acier dans une aciérie de Colombie-Britannique.

Les deux tiers des adultes ont reçu de l'aide financière lors la pandémie en 2020, selon Statistique Canada.

Photo : La Presse canadienne / Darryl Dyck

Radio-Canada

Les revenus des ménages canadiens ont augmenté partout sauf en Alberta et à Terre-Neuve-et-Labrador en 2020, au moment où des millions de personnes ont bénéficié de mesures de soutien liées à la pandémie, selon les nouvelles données du recensement de Statistique Canada.

Le revenu médian des ménages après impôts s'élève à 73 000 $ au Canada pour l'année 2020, en hausse de 9,8 % par rapport au dernier recensement, cinq ans plus tôt, une croissance qui s'explique en partie par l'élimination d'emplois moins bien rémunérés.

En comparaison, au Québec, le revenu médian des ménages après impôts est de 63 200 $ pour 2020, en hausse de 12,1 % par rapport à 2015. En Ontario, cette croissance s'élève à 12,8 % sur cinq ans, pour un revenu médian de 79 500 $.

C'est en Colombie-Britannique que le revenu médian des ménages après impôts a connu la plus forte croissance, en hausse de 14,3 %, à 76 000 $.

Quant à l'Alberta (83 000 $, en baisse de 4,6 %) et à Terre-Neuve-et-Labrador (63 200 $, en baisse de 1,3 %), la baisse des revenus après impôt s'explique majoritairement par la chute des prix du pétrole entre 2015 et 2020, en plus des ralentissements attribuables à la pandémie de COVID-19.

Bien que moins de Canadiens aient reçu un revenu d'emploi pendant la pandémie, les données du recensement suggèrent que les pertes d'emplois ont été en partie compensées par les prestations liées à la COVID-19, car environ les deux tiers des adultes canadiens (68,4 %) ont reçu des paiements des programmes de soutien.

Au-delà des programmes de soutien mis sur pied pendant la pandémie, Statistique Canada estime que les prestations plus généreuses de l'Allocation canadienne pour enfants ont aussi compensé les pertes de revenus, srutout pour les familles les moins nanties.

D'ailleurs, le nombre de Canadiens gagnant moins de 20 000 $ a augmenté de plus de 415 000, au moment où de nombreux emplois moins bien rémunérés ont disparu. Mais le taux de faibles revenus a diminué, dans l'ensemble, et le nombre de Canadiens qui n'ont déclaré aucun revenu a reculé de près d'un million par rapport à 2019.

En somme, 11,1 % des Canadiens se trouvaient dans une situation de faible revenu en 2020. Il s'agit d'une baisse de 3,3 % comparativement au taux de 14,4 % observé en 2015, soit la plus forte diminution du taux de faible revenu de toute période quinquennale depuis 1976.

Chez les Canadiens de 65 ans et plus, ce taux était toutefois en hausse de 0,6 %. Ainsi, 15 % d'entre eux se trouvaient dans une situation de faible revenu en 2020, comparativement à 14,4 % en 2015. La situation s'est aussi assombrie pour les Canadiens âgés de 80 ans et plus : 19,3 % étaient en situation de faible revenu en 2020, une hausse de 2 % par rapport à 2015.

Les experts avaient averti que les données sur le revenu, qui s'appuient sur les dossiers fiscaux et de prestations de l'Agence du revenu du Canada, présenteraient une image compliquée du début de la pandémie et devraient être considérées comme un instantané du moment.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !