•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une baleine à bosse émerveille des plaisanciers près de Beresford

Une baleine à bosse bondit hors de l'eau en retombant sur le dos.

Rick Vienneau dit avoir photographié et filmé cette baleine à bosse dans la baie des Chaleurs à une dizaine de kilomètres de Beresford, le 7 juillet 2022.

Photo : Facebook/Rick Vienneau

Radio-Canada

Un résident de Beresford, au Nouveau-Brunswick, est heureux d’avoir aperçu et filmé une baleine à bosse en faisant de la navigation de plaisance avec des amis dans la baie des Chaleurs, la semaine dernière.

Rick Vienneau indique qu’ils ont aperçu la baleine à une dizaine de kilomètres de Beresford. Elle se trouvait à environ 300 mètres devant leur bateau.

Il explique qu’elle sortait de l’eau par moments, qu’elle se renversait sur le dos en agitant ses nageoires dans les airs, et que les membres du groupe n’en croyaient pas leurs yeux. C’était pas mal cool, dit-il.

Rick Vienneau est un agent de pêche du gouvernement fédéral, mais il souligne qu’il n'exerçait pas ses fonctions au moment des faits et que ses propos ne représentent pas ceux des autorités.

Il navigue dans le secteur depuis son enfance et c’était la première fois qu’il y voyait une baleine à bosse. Il est même rare d’y apercevoir de petits rorquals ou des marsouins communs, selon lui.

Les navigateurs et la baleine se sont suivis les uns les autres pendant près d’une heure, raconte-t-il.

Rick Vienneau et un bambin.

Rick Vienneau était impressionné en voyant la baleine dans la région.

Photo : Gracieuseté Rick Vienneau

C’était impressionnant, dit-il, en estimant que le mammifère marin était probablement plus grand que leur bateau, qui mesure au moins 25 pieds.

Il a publié sur Facebook un enregistrement vidéo de la baleine qui a été vu plus de 91 000 fois au moment d’écrire ces lignes. Il dit recevoir aussi de nombreux appels téléphoniques et des messages à ce sujet.

Plusieurs personnes sont aussi allées sur la mer ou sur la plage avec des jumelles dans l’espoir de l'apercevoir, mais sans succès, selon M. Vienneau.

Il ajoute qu’il n’avait jamais entendu parler auparavant de la présence d’une baleine à bosse dans les environs de Beresford.

Probablement à la recherche de nourriture

Des baleines à bosse ont toutefois été aperçues l’été dernier près de l’embouchure de la baie, indique une chercheuse de l’Université du Nouveau-Brunswick qui les étudie, Gina Lonati.

Ces baleines se déplacent à la recherche de nourriture, explique-t-elle. Elles mangent de petits poissons, comme le hareng, le lançon, ainsi que le krill et le plancton.

Vue sous-marine de l'immense cétacé.

Les baleines à bosses se nourrissent de petits poissons (archives).

Photo : iStock

Elles tolèrent des écarts de température de l’eau, dont celles des eaux chaudes de la baie, puisqu’elles migrent dans le Sud pour s’y reproduire.

Il est impossible de déterminer s’il s’agissait d’un mâle ou d’une femelle en regardant l’enregistrement vidéo, dit-elle. Le comportement des deux sexes est semblable.

Gina Lonati fait partie d’une équipe basée dans la région de Shippagan dans le cadre de travaux de recherche en mer pendant deux semaines. L’équipe s’intéresse particulièrement aux baleines noires de l’Atlantique Nord, qui constituent une espèce en voie de disparition. Ces dernières semblent se trouver plus à l’est cette saison, entre la Péninsule acadienne et les Îles-de-la-Madeleine, indique Mme Lonati.

D’après un reportage de Jennifer Sweet, de CBC

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Chargement en cours

Infolettre ICI Acadie

Une fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité régionale.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre d’ICI Acadie.