•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus de 100 000 personnes en attente d’un médecin de famille en Nouvelle-Écosse

Un homme et une femme portent le masque sanitaire et discutent devant un lit qui ressemble à un lit d’hôpital sur lequel un mannequin représente un malade. Du matériel médical est accroché au mur.

La ministre de la Santé de la Nouvelle-Écosse, Michelle Thompson (à gauche), et le directeur du Centre pour l’apprentissage collaboratif clinique et la recherche de l’Université Dalhousie, Noel Pendergast (à droite), le mardi 12 juillet 2022.

Photo : Radio-Canada / Jean Laroche

Radio-Canada

La liste d’attente pour des soins de santé primaires en Nouvelle-Écosse atteint encore une fois un record, selon des données de la santé publique publiées lundi.

En date du 1er juillet, 100 592 personnes sont en attente d’un médecin de famille dans la province. Il s’agit d’une augmentation de 6 % par rapport à août 2021. Un Néo-Écossais sur dix n’a donc pas de médecin de famille.

La zone centrale de la province, qui inclut Halifax, est encore une fois l’endroit où le plus de Néo-Écossais sont en attente d’un médecin de famille. Au total, 38 567 résidents de cette zone ont leur nom sur la liste d’attente provinciale.

S’ajoutent à cela 29 122 résidents de la zone de l’ouest, 21 040 de la zone du nord et 11 862 de la zone de l’est.

Crise en santé en Atlantique

Consulter le dossier complet

Une infirmière prend soin d'un patient dans un hôpital.

Un autre record à prévoir

Le gouvernement Houston avait fait la promesse, aux dernières élections, d'améliorer le système de santé en Nouvelle-Écosse.

La ministre de la Santé de la Nouvelle-Écosse, Michelle Thompson, a néanmoins déclaré mardi ne pas être surprise de la hausse récente du nombre de personnes sur la liste d'attente pour un médecin de famille.

Nous avons toujours dit que la situation allait empirer avant de s’améliorer.

Une citation de Michelle Thompson, ministre de la Santé de la Nouvelle-Écosse

Mme Thompson s'attend également à ce que le nombre de Néo-Écossais sans médecin de famille augmente encore, notamment parce que de nombreux médecins se préparent à partir à la retraite.

La croissance démographique est aussi responsable des nouveaux ajouts à la liste d’attente, selon la ministre.

On ne sait pas quand le nombre de personnes sur la liste d’attente pourrait commencer à diminuer, et Michelle Thompson ne veut pas s’avancer publiquement sur le sujet.

Je ne sais pas, je ne veux pas être celle qui donne une date, mais je sens qu’on progresse, dit-elle. On a 95 nouveaux médecins de famille dans la province […] On va aussi continuer de travailler fort et de mener notre campagne de recrutement.

Churchill blâme le gouvernement Houston

Le nouveau chef du Parti libéral de la Nouvelle-Écosse, Zach Churchill, accuse le Parti progressiste-conservateur d’être responsable de la situation.

Zach Churchill sur scène devant un lutrin.

Zach Churchill lors de son élection comme chef du Parti libéral de la Nouvelle-Écosse, le 9 juillet 2022 à Halifax

Photo : CBC / Michael Gorman

Le gouvernement Houston n’a fait que briser ses promesses importantes depuis qu’il s’est fait élire, dit-il.

La mauvaise gestion de ce dossier par le gouvernement fait en sorte que plus de gens que jamais sont livrés à eux-mêmes pour avoir accès à des soins de santé, ajoute-t-il.

Avec les informations de Jean Laroche, de CBC

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Infolettre ICI Acadie

Une fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité régionale.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre d’ICI Acadie.