•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Parlement néerlandais approuve un traité controversé entre le Canada et l’UE

Les deux politiciens cognent leurs poings les uns contre les autres.

La ministre néerlandaise du Commerce, Liesje Schreinemacher, est félicitée par Ruud Koole du Parti travailliste après le vote sur l'AECG.

Photo : anp/afp via getty images / Bart Maat

Agence France-Presse

Le Parlement néerlandais a approuvé mardi l'adoption de l’Accord économique et commercial global (AECG) entre le Canada et l’Union européenne (UE), un traité controversé de libre-échange déjà partiellement appliqué, mais qui doit encore être ratifié par de nombreux pays européens.

Mardi 12 juillet, le Sénat a adopté le projet de loi visant à approuver l'accord commercial entre l'Union européenne et le Canada, aussi connu sous l'acronyme anglophone CETA, a déclaré la Chambre haute néerlandaise dans un communiqué.

Les sénateurs ont approuvé l'accord commercial lors d'un vote comptant 40 voix pour et 35 voix contre. Les députés néerlandais avaient quant à eux déjà voté en faveur du traité en février 2020.

Négocié pendant plus de sept ans, l'AECG avait été approuvé par le Parlement européen en février 2017.

Il avait été fortement critiqué, notamment par les agriculteurs, par peur d'un déferlement de viande à des coûts de revient bien inférieurs aux leurs et produite selon des méthodes moins strictes que celles auxquelles ils sont soumis.

Cet accord controversé de libre-échange UE-Canada est déjà partiellement appliqué, à titre provisoire. Il doit encore être ratifié par de nombreux pays européens.

En France, il a été approuvé par les députés en juillet 2019. Mais cet accord, très décrié par l'opposition au moment de son adoption, n'a toujours pas été discuté au Sénat.

Le traité avait été rejeté par le Sénat néerlandais lors d'un premier vote en 2020. Mardi, la coalition gouvernementale a bénéficié du soutien des travaillistes et de sénateurs indépendants qui estiment que le monde a changé depuis et que des traités comme l'AECG sont nécessaires pour sa stabilité.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !