•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La vaccination plus populaire depuis le mois de juillet

Des infirmières accueillent des centaines de personnes qui veulent se faire vacciner.

Huit sites de vaccination sont en activité sur le territoire de la Mauricie et du Centre-du-Québec cet été (Archives).

Photo : Radio-Canada

Dans la dernière semaine, le nombre de doses de vaccin administrées en Mauricie et au Centre-du-Québec a presque triplé.

Dans la semaine du 26 juin, 1523 doses ont été administrées; ce chiffre est monté à 4114 dans la semaine du 3 juillet, selon les données du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec (CIUSSS MCQ).

La majorité de ces rendez-vous concernaient des doses de rappel (3e ou 4e doses de vaccin).

Vaccination contre la COVID-19 en Mauricie et au Centre-du-Québec

Semaine

Nombre de doses de vaccin administrées

Du 19 au 25 juin

1 211

Du 26 juin au 2 juillet

1 523

Du 3 au 9 juillet

4 114

Pour répondre à cette hausse de la demande, la santé publique a ouvert de nouvelles plages horaires aux sites de vaccination de Drummondville et de Victoriaville cette semaine.

Selon le porte-parole du CIUSSS MCQ, Philippe Lehoux, cette hausse de la demande pour la vaccination est causée par l'augmentation des cas de COVID-19 dans la province et par l'appel à la vigilance du directeur national de santé publique, Luc Boileau, en conférence de presse, jeudi dernier.

Le nombre d’hospitalisations se stabilise

Le nombre d’hospitalisations liées à la COVID-19 était en constante augmentation depuis le début du mois de juin.

Le 8 juillet, le CIUSSS MCQ enregistrait un total de 70 hospitalisations dans ses différents établissements, mais les données semblent se stabiliser depuis quelques jours.

Le 11 juillet, 73 personnes étaient toujours hospitalisées.

Selon le Dr Frédéric Picotte, médecin de famille et d’urgence à Shawinigan, la situation est toujours précaire dans les hôpitaux. Plusieurs de ses collègues médecins ont attrapé la COVID-19 dans les derniers jours, ce qui met une pression supplémentaire sur le réseau, considérant la hausse des cas et l’absence de personnel pour les vacances estivales.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !