•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un répertoire pour aider les étudiants à la recherche d’un appartement

Une tour.

Les résidences du Cégep de Jonquière.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Plusieurs établissements scolaires de la région ont mis en place un répertoire qui regroupe les logements disponibles dans le secteur où ils sont situés pour mieux accompagner les centaines d'étudiants attendus sur leur campus d'ici la fin de l'été.

Selon la conseillère aux étudiants internationaux à l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC), Nadine Sodji, il y a au moins 500 étudiants qui sont à la recherche d'un appartement ou d'une colocation.

Pour éviter ça, on essaie d’avertir au maximum nos étudiants. On leur dit que l’idéal serait de trouver un logement avant que vous arrivez.

Des véhicules sont garés dans le stationnement de l'Université du Québec à Chicoutimi.

Une portion du campus de l'Université du Québec à Chicoutimi

Photo : Radio-Canada / Mireille Chayer

La situation n’est guère plus reluisante au Cégep de Jonquière, où la totalité des chambres en résidences ont trouvé preneur durant les 24 premières heures où elles étaient disponibles en location.

« C’est du jamais-vu pour nous au Cégep de Jonquière. Les 24 premières heures, on a eu 75 personnes qui ont été sur les listes d’attente. Ça a été un petit signal d'alarme en se demandant quelle sera la situation à la rentrée. »

— Une citation de  Annie-Claude Laflamme, coordonnatrice du bureau international du Cégep de Jonquière, Annie-Claude Laflamme

Des parents nous appelaient, alertés, "est-ce que nos enfants vont pouvoir venir étudier au Cégep de Jonquière?" On a ouvert une petite cellule de crise, on a embauché quelqu'un pour nous appuyer et pour recenser les loyers dans Jonquière, a ajouté la coordonnatrice du bureau international du Cégep de Jonquière, Annie-Claude Laflamme.

En plus du manque de logements, près d’une centaine étudiants internationaux n'ont pas reçu leur permis d'études. Une majorité d’entre eux préfère donc attendre avant de se trouver un appartement.

Les directions des institutions scolaires s'attendent à ce que la situation soit encore plus difficile à quelques jours de la rentrée.

Selon les dernières données de la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL), le taux d'inoccupation se situe à 1,7 % à Saguenay, soit bien en-deçà du seuil d'équilibre de 3 %.

D'après un reportage de Flavie Villeneuve

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !