•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

À Victoria, la controversée rue Trutch prend le nom de Su’it

Le nouveau panneau de la rue Su'it, à Victoria le 10 juillet 2022.

Le mot Su'it en Lekwungen signifie « vérité ».

Photo : Radio-Canada / Sarah Xenos

Victoria a dévoilé les nouveaux panneaux de la rue Trutch dans le quartier Fairfield lors d’une cérémonie dimanche. La rue résidentielle portera désormais le nom Su’it, qui signifie « vérité » en Lekwungen, afin de remplacer le patronyme initial qui soulevait la controverse.

Le nom Su’it, qui se prononce Sé-ït, a été choisi après consultation avec l’aîné de la nation Songhees, Elmer Seniemten George, l’une des rares personnes parlant couramment le Lekwungen.

L’initiative est partie d’un groupe d’étudiants de l’Université de Victoria qui avait remis une pétition au conseil municipal afin de faire changer le nom de la rue.

Il s’agit de décolonisation et nous espérons que cela représente un changement dans les valeurs de la ville, souligne l’une des étudiantes à la base du projet, Jade Baird.

Le nom Trutch, à Victoria, est indiqué sur le trottoir de la rue, le 10 juillet 2022.

Le nom initial de la rue faisait référence à Joseph Trutch, premier lieutenant-gouverneur de la Colombie-Britannique ayant déjà habité cette rue. Il est grandement responsable de la dépossession des terres des communautés autochtones, réduisant de près de 90% la taille des réserves et allant à l'encontre des traités signés par son prédécesseur, James Douglas.

Photo : Radio-Canada / Sarah Xenos

Le nom initial de la rue faisait référence à Joseph Trutch, premier lieutenant-gouverneur de la Colombie-Britannique entre 1871 et 1876 et responsable en grande partie de la dépossession des terres des communautés autochtones de la province.

Il a réduit la taille des réserves de 90 % et même à son époque, des gens considéraient que c’était une chose horrible à faire. Il a été à l’encontre des traités signés entre le peuple Lekwungen et Sir James Douglas, explique la mairesse de Victoria, Lisa Helps.

Des membres des nations Songhees et Esquimalt étaient sur place pour bénir le nouveau nom de la rue au cours d’une cérémonie. Une centaine de personnes, plusieurs résidents de la rue et des environs étaient également sur place.

« De voir autant de résidents de la rue Trutch sortir et prendre part à la cérémonie est certainement touchant et émouvant. »

— Une citation de  Lisa Helps, mairesse de Victoria

Pour la conseillère de la nation Songhees, Margaret Charlie, ce changement de nom a quelque chose d'émancipant et d’encourageant pour les générations futures.

Tout ce qu’on fait aujourd’hui, on le fait pour la jeunesse, pour nos futurs leaders. Alors je pense que c’est immense pour eux, mais aussi pour nous et nos ancêtres, illustre-t-elle.

Des membres des nations Songhees et Esquimalt, des membres du conseil municipal et des étudiants de l'Université de Victoria entourent le nouveau panneau de la rue Su'it, à Victoria le 10 juillet 2022.

Les nations Songhees et Esquimalt ont travaillé de concert avec la Ville de Victoria pour parvenir à déterminer le nouveau nom qui remplacerait celui de la rue Trutch : Su'it.

Photo : Radio-Canada / Sarah Xenos

Pour la mairesse Lisa Helps, ce changement de nom symbolise la réconciliation entre les communautés autochtones et la ville. Une ville très jeune en comparaison à l’histoire des Premières Nations, rappelle-t-elle.

Nous avons encore beaucoup de travail à faire pour trouver un moyen de décoloniser notre gouvernement afin de véritablement pouvoir travailler d’égal à égal avec les nations Songhees et Esquimalt, renchérit Mme Helps.

La Ville assure qu’elle aidera les résidents de la petite rue dans tout le processus de changement d’adresse.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !