•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Yukon demande aux habitants et visiteurs de ne voyager que si nécessaire

Une route entourée de forêt d'où se dégage une épaisse fumée.

Vendredi, le Yukon comptait plus de 160 feux actifs. Les conditions de circulation peuvent être difficiles, comme ici, mardi, sur la route Klondike.

Photo : Ève Leclair

Radio-Canada

En proie à des feux de forêt, des inondations, des fermetures et destructions de routes, une mauvaise qualité de l'air et des problèmes de télécommunication, le Yukon demande à ses résidents et ses visiteurs de reconsidérer leurs déplacements.

Le ministre des Services aux collectivités, Richard Mostyn, demande à tous d’examiner attentivement leurs projets de voyage et, s'ils ne sont pas nécessaires, de ne pas voyager.

Face à une situation de crise, il en appelle à la responsabilité des Yukonnais et des visiteurs.

« Il faut assumer une certaine responsabilité personnelle afin de ne pas retirer des ressources vraiment limitées de la lutte contre les incendies de forêt pour secourir les gens. »

— Une citation de  Richard Mostyn, ministre des Services aux collectivités du Yukon

Le gouvernement a émis vendredi un avis relatif aux déplacements dans l’ensemble du Yukon. Celui-ci demande aux résidents qui décideraient tout de même de voyager, de se préparer à une situation d'urgence et de comprendre que la situation peut changer rapidement.

L'avis recommande de toujours emporter avec soi des réserves suffisantes d'eau, de nourriture, d'essence, de l'argent et du matériel d'urgence afin d'être autonome et de ne pas avoir à faire appel aux secours ni à compter sur les épiceries des collectivités.

La situation dans le territoire est actuellement extrême

Le Yukon compte plus de 160 feux de forêt actifs et en compte 210 depuis le début de l’année. Selon Richard Mostyn, cette saison pourrait être l'une des pires que le Yukon ait connues.

Il y a beaucoup de choses qui se passent en ce moment, dit-il. Toutes nos ressources sont à pied d'œuvre. Nous demandons donc aux gens d'aider nos pompiers et nos équipes d'intervention d'urgence.

Plus d'informations :

Bannière promotionnelle avec le texte : Explorez les histoires du Grand Nord, ICI Grand Nord

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...