•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La popularité des premiers ministres aux antipodes en Saskatchewan et au Manitoba

La première ministre du Manitoba, Heather Stefanson, devant les marches du Palais législatif.

Malgré le peu de popularité de la première ministre manitobaine, Heather Stefanson, le soutien au Parti progressiste-conservateur du Manitoba semble être demeuré constant depuis novembre 2020, selon l'institut de sondage. (archives).

Photo : Radio-Canada / Ian Froese

L’institut de sondage à but non lucratif, Angus Reid, révèle dans un sondage publié le 7 juillet que les Saskatchewanais et les Manitobains partagent les mêmes préoccupations, sans pour autant accorder la même confiance en leur gouvernement.

En effet, les deux tiers des résidents de la Saskatchewan (68 %) et du Manitoba (67 %) désignent l'inflation comme l'un des trois principaux problèmes auxquels leur province est confrontée.

Les soins de santé occupent la deuxième place dans les deux provinces, soit 47 % en Saskatchewan, et 55 % au Manitoba.

Aucun autre problème n'atteint un niveau de préoccupation aussi élevé auprès des répondants, souligne Angus Reid.

Dans les deux provinces, les résidents critiquent la performance du gouvernement dans ces deux dossiers.

Ainsi, plus de quatre personnes sur cinq au Manitoba affirment que le gouvernement a mal géré les soins de santé (83 %) et l'inflation (87 %).

Le gouvernement de la Saskatchewan s'en sort légèrement mieux, mais au moins les deux tiers des résidents sondés pensent que le premier ministre Scott Moe et le Parti saskatchewanais ont fait un mauvais travail en matière de coût de la vie (68 %) et de soins de santé (66 %).

Popularité: Heather Stefanson loin derrière Scott Moe

Alors que les résidents partagent des préoccupations communes, les deux provinces voisines se distinguent sur la popularité de leur dirigeant.

En effet, huit mois après le début de son mandat, Heather Stefanson, à la tête du gouvernement manitobain, serait toujours la plus impopulaire des premières ministres au Canada, selon le sondage de la firme Angus Reid publié le 14 juin dernier.

Le taux d’approbation de la première ministre manitobaine serait de 23 %, ce qui la placerait en dernière position, derrière Jason Kenney qui a démissionné en mai dernier.

Ce taux était de 21 % parmi les répondants d'un sondage effectué l'hiver dernier.

En comparaison, son homologue de la Saskatchewan, Scott Moe, arrive en deuxième position des premiers ministres les plus populaires au Canada. Son taux d’approbation serait de 51 %.

Il est important de noter que l’institut de sondage Angus Reid souligne que malgré des attitudes négatives omniprésentes envers Heather Stefanson et son gouvernement, le soutien au parti progressiste-conservateur (PC) qu'elle dirige est resté constant depuis novembre 2020.

Méthodologie :

Le sondage d’Angus Reid sur la popularité des premiers ministres (Nouvelle fenêtre) a été réalisé en ligne du 7 au 13 juin 2022 auprès d’un échantillonnage de 5032 Canadiens choisis parmi les membres du Forum d’Angus Reid. À titre comparatif seulement, un échantillonnage de cette taille aurait une marge d'erreur de +/- 2 %, 19 fois sur 20.

Le sondage sur les préoccupations des Manitobains (Nouvelle fenêtre) et des Saskatchewanais a été réalisé en ligne du 7 au 13 juin 2022 auprès d’un échantillonnage de 468 Manitobains et de 513 Saskatchewanais choisis parmi les membres du Forum d’Angus Reid. À titre comparatif seulement, un échantillonnage de cette taille aurait une marge d'erreur de +/- 5 %, 19 fois sur 20.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !