•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La magie des retrouvailles signée Charlotte Cardin

La chanteuse est devant son micro, les deux bras au-dessus de la tête. Sa guitare est accrochée sur elle.

Charlotte Cardin était la tête d'affiche de la première soirée du Festival d'été de Québec.

Photo : Radio-Canada / Marc-André Turgeon

Nul ne doutait du charisme de Charlotte Cardin pour attirer des milliers de personnes en cette première soirée du Festival d’été de Québec. Une foule impressionnante était au rendez-vous mercredi soir pour renouer avec les concerts en plein air du FEQ.

La météo clémente et l'absence d’autres spectacles ont sûrement poussé quelques personnes de plus à y assister, mais c’est à la reine des derniers prix Juno que revient tout le mérite.

Avant qu’elle monte sur scène, une partie du public scandait déjà son nom.

Dès les premières notes de Passive agressive, Charlotte Cardin naviguait sur scène comme un poisson dans l'eau devant une marée de spectateurs.

L’autrice-compositrice-interprète a offert une version bonifiée du spectacle qu’elle a présenté au printemps à l’Impérial Bell.

La chanteuse a la tête vers l'arrière et tient son micro devant sa bouche.

Charlotte Cardin en contrôle au Festival d'été de Québec.

Photo : Radio-Canada / Marc-André Turgeon

Même si la scène du Festival d’été est beaucoup plus grande que celle de la salle de la rue Saint-Joseph, le trio de Charlotte Cardin était tout aussi en contrôle.

La soirée d’ouverture du FEQ n’étant pas un spectacle de tournée régulier, Patrick Watson s’est glissé sur le banc de piano de la chanteuse pendant la pièce Faufile. Ensemble, ils ont interprété Je te laisserai des mots de Watson et Diamonds de Rihanna.

Après la pluie de confettis sur Meaningless, Charlotte Cardin est revenue pour deux chansons de rappel. Elle a dédié Main Girl à sa mère dont c’était l’anniversaire. Le spectacle s’est clôturé sur Anyone Who Loves me, appuyé d’une chorale. 

Charlotte Cardin était la transition parfaite entre la programmation de l’an dernier 100 % québécoise et le retour des artistes internationaux.

Un coup d’envoi nommé Jessia

C’est à cette jeune artiste de la Colombie-Britannique que revenait la responsabilité de pousser les premières notes sur la scène des plaines d’Abraham. Accompagnée d’un batteur et d’un guitariste, la formule trio faisait ressortir le côté rock de ses chansons à saveur pop, rappelant par moment une certaine Avril Lavigne.

La chanteuse est en train de chanter et pointe au loin de la main gauche.

L'artiste originaire de la Colombie-Britannique Jessia a donné le coup d'envoi au Festival d'été de Québec 2022.

Photo : Radio-Canada / Marc-André Turgeon

Parlant du loup, à mi-parcours de sa prestation, Jessia a repris la balade I’m with you dans une version qui s’éloignait peu de l’originale.

Avec plus de 900 000 abonnés sur Tik Tok, la foule de plus en plus grande devant la scène ne semblait pas l’intimider, bien au contraire.

Celle qui a remporté le prix de révélation de l’année au dernier gala Juno était un choix judicieux pour relancer les festivités sur la grande scène.

La chanteuse pose la main droite sur son micro alors qu'elle chante. Elle porte sa guitare en bandoulière.

Lennon Stella au Festival d'été de Québec.

Photo : Radio-Canada / Marc-André Turgeon

L’énergie a baissé d’un cran avec une prestation plus posée de Lennon Stella. Entourée de trois musiciens et deux choristes, l’artiste de 22 ans a peu parlé au public qui avait déjà pris d'assaut les Plaines à cette heure.

En plus des chansons de son plus récent album Three. Two. One. Lennon Stella a repris deux chansons à succès : Somewhere Only we Know de Keane et Thank You de Dido. Elle a enregistré cette dernière qu’elle a lancée sur les plateformes d’écoute en mars.

Malgré une performance sans faute, le souvenir de son passage a doucement été balayé par la tempête Cardin.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !