•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Netflix annonce une série dérivée de Stranger Things

Des gens en patins à roulettes dansent en rond dans une salle disco.

La quatrième saison de « Stranger Things » est en tête des classements de Netflix pour les œuvres en langue anglaise.

Photo :  Capture d’écran - YouTube

Agence France-Presse

Que les fans du « monde à l'envers » se réjouissent : une série dérivée de Stranger Things, succès retentissant de Netflix, est en préparation. Elle est le fruit des mêmes créateurs, les frères Duffer, a annoncé la plateforme mercredi.

La saga, l'une des plus regardées sur Netflix, mêle science-fiction, horreur et aventures adolescentes dans une petite ville du Midwest des années 1980, où un groupe de jeunes se retrouve aux prises avec des monstres surgis d'une dimension parallèle.

Sa quatrième saison, diffusée récemment, est en tête des classements de la plateforme pour les œuvres en langue anglaise, qui comptabilise le nombre d'heures de visionnement dans les 28 jours suivant la sortie d'une série.

La saison 4 de Stranger Things affiche déjà 1,15 milliard d'heures au compteur, un chiffre qui devrait encore augmenter, puisque le dernier épisode n'a été mis en ligne que la semaine dernière.

Dans le monde, seule la série sud-coréenne Le jeu du calmar (Squid Game) a réussi à faire mieux.

Les frères Matt et Ross Duffer, créateurs et réalisateurs de la série, avaient indiqué que l'intrigue de Stranger Things serait définitivement bouclée lors d'une cinquième saison.

Ils avaient cependant piqué la curiosité des fans en écrivant dans une lettre ouverte qu’il restait encore beaucoup d’autres histoires passionnantes à raconter dans le monde de Stranger Things.

Mercredi, Netflix a confirmé qu'une série dérivée de Stranger Things basée sur une idée originale des frères Duffer était en cours d'élaboration.

Cet univers sombre et étrange fera également l'objet d'une adaptation théâtrale, qui sera mise en scène par le réalisateur britannique Stephen Daldry (The Crown).

La société fondée pour l'occasion par les frères Duffer, Upside Down Pictures, a également dans ses cartons un projet d'adaptation en prises de vues réelles du célèbre manga japonais Death Note, et une autre du roman Le talisman, coécrit dans les années 1980 par Stephen King et Peter Straub.

L'annonce de cet accord entre Netflix et les frères Duffer survient alors que la plateforme est sous la pression des marchés financiers après avoir perdu des abonnements pour la première fois cette année, après une longue période de croissance ininterrompue.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !