•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Course à la chefferie du Parti conservateur : Jean Charest à Saguenay le 14 juillet

Jean Charest lors du débat en français de la course à la chefferie du Parti conservateur du Canada.

Jean Charest affirme qu'il n'est pas fermé à l'idée de discuter avec le Québec des pouvoirs en matière d'immigration.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Deux mois après la visite de Pierre Poilievre à Saguenay, un autre candidat à la direction du Parti conservateur du Canada (PCC) s’arrêtera en ville la semaine prochaine alors que Jean Charest rencontrera ses partisans le 14 juillet en soirée.

Pour l’occasion, l’ancien premier ministre du Québec sera accompagné du député conservateur dans Chicoutimi-Le Fjord, Richard Martel, qui l’appuie dans cette course à la chefferie.

Jean Charest, qui revient d’une tournée dans l’Ouest du pays, rencontrera les médias avant de s’adresser à des militants du parti lors d’une activité à l’hôtel Le Montagnais dans l’arrondissement de Chicoutimi. Selon l’invitation transmise aux médias, d’autres personnalités politiques seront sur place pour exprimer leur soutien envers l’homme de 64 ans.

Lors du coup d’envoi de sa campagne, le candidat s'est dit favorable à la réalisation de grands projets d’oléoduc. M. Charest s’était notamment exprimé en faveur du projet de GNL Québec, cette usine de liquéfaction de gaz naturel qui serait construite à Saguenay, mais qui a été rejetée par le gouvernement Legault à l’été 2021.

GNL Québec a annoncé le mois dernier qu’elle avait conclu une entente pour approvisionner l’Ukraine en gaz naturel et en hydrogène à partir de 2027, sans toutefois préciser comment l’entreprise allait s’y prendre pour honorer ses engagements.

Plus tôt cette semaine, le Parti conservateur a annoncé l'exclusion de Patrick Brown comme candidat dans la course à la direction du parti. Il reste maintenant cinq personnes toujours en lice. L'identité du prochain chef sera dévoilée le 10 septembre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !