•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un gouffre à Saskatoon contraint les automobilistes à modifier leurs trajets

Un camion de transport s'est retrouvé coincé dans un gouffre à Saskatoon, tôt mercredi matin, le 6 juillet 2022.

La rupture d'une conduite d'eau a laissé, le 5 juillet 2022, des entreprises et un centre correctionnel sans eau pendant des heures, dans la région de Marquis Industrial Park, à Saskatoon.

Photo : David Shield / David Shield/CBC

Radio-Canada

La Ville de Saskatoon appelle le public à respecter la signalisation routière dans la région de Marquis Industrial Park, après qu'un camion s'est retrouvé coincé dans un gouffre rempli d'eau, tôt mercredi matin.

Les automobilistes sont priés de suivre les panneaux de signalisation au moment où les équipes de la ville continuent de travailler sur une rupture de conduite d'eau d'urgence, à l'angle de la 60e rue et de l'avenue Millar.

Cette rupture semble avoir été causée par la collision d'un camion avec une borne d'incendie, mardi après-midi.

« Les barrières sont là pour assurer la sécurité de tous - résidents et travailleurs - afin d'éviter les blessures et d'autres dommages coûteux aux biens et aux infrastructures de la ville. »

— Une citation de  Pam Hamoline, directrice par intérim de Saskatoon Water

Selon la directrice par intérim de Saskatoon Water, Pam Hamoline, des techniciens sont à pied d'œuvre pour réparer ce tronçon de route, d'ici un jour ou deux. Elle indique toutefois qu’elle ne dispose pas d'un bilan sur l'étendue des dégâts.

Lorsque la bouche d'incendie a été cisaillée, cela a provoqué une importante inondation à l'intersection, ce qui a miné la chaussée et les conduites d'eau, explique Pam Hamoline.

Une fois que nous pourrons excaver la surface de la route et descendre jusqu'à la canalisation, nous en saurons plus pour savoir si la conduite d'eau a également été endommagée par la collision, poursuit la directrice par intérim.

Par voie de communiqué, la Ville affirme que la rupture et l'inondation ont laissé des entreprises et un centre correctionnel sans eau pendant des heures, mardi.

Bien que l'eau ait été rétablie, un avis d'eau potable est toujours en vigueur pour ce secteur.

Mme Hamoline rappelle aux conducteurs de respecter les zones de travaux. Un autre camion, qui a ignoré les barrières, s'est retrouvé coincé dans le cratère d'affouillement, déplore-t-elle.

Nous ne saurions trop insister sur le fait que, lorsque les gens voient une route inondée, ils ne doivent pas la traverser, déclare Mme Hamoline. Il peut y avoir, et c'est souvent le cas, des dangers qu'ils ne peuvent pas voir, comme ce fut le cas lors de cet incident.

Avec les informations de David Shield

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !