•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Messe du pape à Edmonton : 16 000 billets « envolés en quelques minutes »

Image prise en hauteur du stade de football à Edmonton par une journée nuageuse de printemps. En toile de fond, la ville d'Edmonton.

La messe du pape François à Edmonton aura lieu le 26 juillet au stade Commonwealth, qui peut accueillir 60 000 personnes.

Photo : Radio-Canada / David Bajer

Lundi matin, les premiers 16 000 billets pour la messe du pape François au stade Commonwealth d'Edmonton ont trouvé preneur 30 minutes après leur mise en ligne.

Deux autres lots seront offerts le 11 et 18 juillet à 10 h 30. Par contre, aucun détail sur le nombre de billets pour ces journées n’a été fourni.

Le stade peut accueillir plus de 60 000 personnes.

Cet engouement pour assister à la messe du pape le 26 juillet ne surprend pas Jack Hamilton, un prêtre retraité de l'archidiocèse d’Edmonton : Cela témoigne de la popularité de cet homme et de son attraction qui rassemble tant de gens.

« Le pape est une énorme attraction [...] La première série de billets s’est envolée en quelques minutes. »

— Une citation de  Jack Hamilton, prêtre retraité de l'archidiocèse d’Edmonton

La dernière visite d’un pape à Edmonton remonte à 1984, soit celle de Jean Paul II, rappelle-t-il. Cet événement avait aussi fait courir les foules. D'après lui, la messe extérieure du pape dans la capitale albertaine avait été organisée dans l’idée de recevoir 100 000 personnes ou plus .

Une aide pour les Autochtones

Une partie des sièges pour assister à la messe du pape sont réservés aux Autochtones, comme l'explique Erika Jacinto, de l’équipe nationale de la visite papale. Elle ajoute que de nombreux organismes ont été contactés pour assurer leur présence tout au long de cette visite du pape ou de la messe.

Avant la diffusion publique des billets, nous avons fourni aux organisations autochtones nationales, aux diocèses catholiques voyageant avec des survivants et à d'autres partenaires autochtones des informations concernant [ces] sièges , explique Erika Jacinto.

Le choix d'offrir des places prioritaires aux Autochtones ou aux survivants des pensionnats pour Autochtones témoigne de la signification de la visite papale et de la façon dont celle-ci diffère des précédentes. L’accent est sur les peuples autochtones, déclare Jack Hamilton.

Il est probable [que le pape] présente des excuses aux Autochtones pour ce qui s'est passé dans le passé, nous n'en sommes pas certains, mais c'est probablement ce qui va arriver. Il s'est déjà excusé à Rome, bien sûr, mais les Autochtones en attendent un peu plus sur leur propre terrain, ajoute le prêtre à la retraite.

Il est possible de consulter ce lien Internet (Nouvelle fenêtre) pour obtenir de plus amples renseignements sur la façon de se procurer les billets. Les particuliers peuvent commander jusqu’à six billets pour la messe , y précise-t-on.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !