•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Revitaliser le parvis de l’église Saint-Roch?

Une maquette du projet montrant des espaces assis et couverts, avec des motifs jaunes sur le sol.

Engrenage, l'organisme qui pilote le projet, de réaménagement présentera les détails aux citoyens du quartier ce mercredi.

Photo : Collectif d'architecture ATO.PRO

Alexane Drolet

Le portrait du parvis de l'église Saint-Roch pourrait encore une fois changer alors qu'émerge un tout nouveau projet de réaménagement dont les détails seront présentés aux citoyens du quartier ce mercredi.

L'organisme qui pilote le projet, Engrenage, souhaite transformer le parvis en un espace plus accueillant, vert et convivial. Le projet de réaménagement inclura entre autres une longue table et de la végétation, tout en colorant en jaune le sol devant l'église.

Maquette d'une structure procurant de l'ombre et des place assises autour d'une table sur le parvis de l'église Saint-Roch.

L'organisme Engrenage souhaite que son projet contribue à améliorer la qualité de vie des résidents du secteur.

Photo : Collectif d'architecture ATO.PRO

Cela fait des mois que l'Engrenage et ses partenaires souhaitent aller de l'avant avec ce projet qui favorise la mixité sociale, selon l'Engrenage. L'organisme croit qu'il est essentiel que les habitants du quartier Saint-Roch aient un endroit public pour améliorer leur qualité de vie.

« Maintenant que l'on a un projet concret, nous voulons solliciter les gens pour savoir concrètement ce qu'ils voudraient améliorer et ce qu'ils aimeraient voir comme type d'animation sur le parvis. »

— Une citation de  Marie-Noëlle Béland, directrice générale de l'Engrenage

Selon l'Engrenage et ses partenaires, le grand espace du parvis de l'église est sous-utilisé et il est important de le transformer rapidement pour améliorer la vie de quartier des gens du secteur. Autour de ce projet-là, il y a un souhait de réaménager l'espace pour répondre aux besoins des gens de Saint-Roch, ajoute Marie-Noëlle Béland.

Une femme avec les cheveux attachés, portant un t-shirt gris.

Marie-Noëlle Béland, directrice générale de l'organisme Engrenage.

Photo : Radio-Canada

Le conseil de quartier de Saint-Roch souhaite que le projet mise sur la qualité de vie des citoyens qui habitent près de l'église. Le président du conseil, Louis Campagna, a une liste d'enjeux primordiaux avant d'appuyer complètement le projet sous sa forme actuelle. La beauté du lieu, la mise en valeur du patrimoine, le sentiment de sécurité et surtout l'amélioration de la mixité sociale, sont cités en exemple par M. Campagna.

Cohabitation difficile dans Saint-Roch

La cohabitation entre résidents, commerçants et personnes en situation d'itinérance est un problème complexe qui persiste depuis plusieurs années dans le quartier Saint-Roch. Nous parlions déjà des enjeux de cohabitation dans le quartier en 2010. C'est un problème qui date, souligne Louis Campagna, président du conseil de quartier de Saint-Roch.

Ce dernier croit que le parvis de l'église peut servir d'endroit commun où chaque personne qui fréquente le secteur peut se sentir bien et en sécurité. Le parvis de l'église Saint-Roch, c'est vraiment un coin de tension dans le quartier, un endroit qui a toujours fait l'objet d'un certain contentieux, admet Louis Campagna.

Un homme avec une barbe grise, portant un veston et une chemise bleue carottée. Il se tient devant l'église Saint-Roch.

Louis Campagna, président du conseil de quartier de Saint-Roch.

Photo : Radio-Canada

Nous savons que pendant la pandémie il y a plusieurs enjeux sociaux qui ont été amplifiés, ce sont des enjeux complexes et le parvis a été touché par la crise du logement, le manque de ressources en santé mentale, ajoute Marie-Noëlle Béland.

La fermeture le mois dernier du Local Centre-Ville, dans le quartier Saint-Roch, a remis le dossier de l’itinérance sur le devant de la scène. Les gens qui fréquentaient le local sont maintenant ailleurs dans le quartier, évidemment ça change la dynamique sur le parvis, mais on ne doit pas ignorer cette réalité, explique Marie-Noëlle Béland.

Par ailleurs, le maire de Québec, Bruno Marchand, conserve l’objectif de trouver un nouvel espace où l’organisme pourra poursuivre ses activités. Il a affirmé que c'était une priorité au retour des vacances.

Les séances d’information à propos du réaménagement du parvis de l’église Saint-Roch ont lieu les 6 et 14 juillet dès 18 h et le 11 juillet à 13 h, au bureau de l’Engrenage.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !