•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’heure est au nettoyage après les inondations dans le Nord-Ouest de l’Ontario

Un lac qui déborde dans un quartier résidentiel.

La municipalité de Fort Frances a été touchée par de fortes inondations ce printemps.

Photo : CBC

Radio-Canada

Alors que le niveau d'eau baisse à la suite d'une saison d’inondations et d'intenses précipitations, la municipalité de Sioux Lookout, dans le Nord-Ouest de l'Ontario, se concentre maintenant sur le nettoyage et la prévention de la prochaine saison des inondations.

Certaines personnes ont des bennes à ordures garées devant leurs maisons puisqu'elles doivent arracher l'isolation et les panneaux de gypse qui ont trempé dans l’eau, indique le maire de Sioux Lookout, Doug Lawrance.

Le long de la berge, il y a toutes sortes de débris, des pneus, du bois qui provient des quais, des mâts de drapeau, du polystyrène, des gilets de sauvetage, explique-t-il.

Les niveaux d'eau dans toute la région de Sioux Lookout baissent, selon le secrétariat du lac des Bois.

Le lac des Bois a baissé d'un centimètre au cours de la dernière semaine, alors que le lac Namikan est revenu à son niveau estival normal.

Le niveau d’eau du lac à la Pluie reste élevé, mais continue de baisser, tandis que le lac Seul devrait baisser de trois à cinq centimètres au cours de la semaine prochaine ; le débit sortant du lac Seul a été réduit plus tôt cette semaine.

Une structure endommagée et inondée près d'un lac.

Des inondations et la glace ont endommagé plusieurs bâtiments, comme ce garage au lac Hawkeye, près de Thunder Bay. (Archives/mai 2022)

Photo : CBC / Logan Turner

Dans le Nord-Ouest de l'Ontario, en avril et en mai, il y a eu trois fois plus de précipitations qu'à la même période l'année dernière, selon les chiffres du gouvernement de l'Ontario. Plusieurs collectivités de la région sont devenues admissibles à une aide en cas de catastrophe à la suite des inondations.

M. Lawrance affirme qu'une trentaine de maisons à Sioux Lookout, ainsi qu'un hôtel du centre-ville qui avait été converti en appartements, ont été endommagées par les inondations.

L’étendue des dommages varie, mais certains résidents ont été forcés de quitter leur maison. Certains n'ont pas encore pu rentrer chez eux, et la Croix-Rouge a aidé les gens à trouver un logement temporaire.

M. Lawrance a indiqué que la ville a rencontré les habitants des quartiers les plus touchés.

Nous recueillons leur avis sur la reconstruction et sur la façon dont nous pouvons aider et atténuer les effets des événements futurs, certaines des routes vont être très affectées par les travaux que nous devons effectuer ici. Certaines d'entre elles sont des routes étroites, nous voulons donc que les quartiers soient impliqués, ajoute-t-il.

Une autre priorité pour Sioux Lookout, explique M. Lawrance, est d'apporter des changements pour aider à atténuer les futures inondations.

Il y aura deux routes, au moins, qui devront être considérablement surélevées, indique M. Lawrance.

Le maire souhaite aussi travailler avec les citoyens pour trouver ce qui fonctionne pour protéger les maisons de l'eau qui arrive, et ce qui est faisable en matière de niveau de leurs maisons et de leurs allées.

Une rue inondée.

Plusieurs rues et parcs ont été fermés par la Ville de Fort Frances. (Archives)

Photo : Avec la permission de Nathan Calder

M. Lawrance a ajouté que la ville envisageait également d'apporter des modifications à son système de drainage et qu'elle espérait également travailler avec la province pour mettre au point un système qui pourrait aider à prévoir les niveaux d'eau élevés.

Je compare cela aux avertissements sur les risques de feux de forêt, nous savons quelles sont les conditions dans la forêt, si c'est sec ou humide, nous connaissons la quantité de neige qui tombe et l’épaisseur de la couverture au sol, explique-t-il.

L'acquisition d'un outil de prédiction qui nous donne une certaine mesure du risque de crue extrême serait vraiment utile pour la municipalité, et les personnes qui vivent près de l'eau, ajoute-t-il.

D'après les informations de Kris Ketonen, de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !