•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La GRC arrête un autre suspect en lien avec la fusillade de La Ronge de juin dernier

Un portrait d'Allan Sanderson.

Allan Sanderson comparaîtra devant la Cour provinciale de La Ronge le 7 juillet.

Photo : Gendarmerie royale du Canada

Radio-Canada

Le détachement de la Gendarmerie royale du Canada de La Ronge, en Saskatchewan, a procédé à l'arrestation d’Allan Sanderson le mardi 5 juillet. L’homme, âgé de 36 ans, était recherché pour son implication dans la fusillade du 19 juin 2022.

Les policiers ont retrouvé le suspect caché sous une couverture dans une voiture près d’un commerce situé sur l'autoroute 2, à La Ronge.

Les autorités ont retrouvé dans le véhicule une arme illégalement modifiée et chargée.

Allan Sanderson comparaîtra devant la Cour provinciale de La Ronge le 7 juillet.

Allan Sanderson est accusé d’entrave et de possession non autorisée d’une arme à feu dans un véhicule, en lien avec un incident lié aux armes à feu survenu le 19 juin 2022, lequel avait déclenché une alerte d’urgence à La Ronge, à Air Ronge, à Lac La Ronge et dans les régions avoisinantes , indique la Gendarmerie royale du Canada (GRC) dans un communiqué.

Un mandat d’arrestation avait été lancé contre lui le 20 juin.

« Le détachement de la GRC de La Ronge remercie la collectivité pour son aide : les gens ont suivi les directives lors de l’incident du 19 juin et ont transmis des renseignements ayant permis de faire progresser l’enquête. »

— Une citation de  Brent Nicol, sergent du détachement de la GRC de La Ronge

Quelques jours après l'incident, deux autres suspects avaient été arrêtés en lien avec les événements.

Terrance Daigneault comparaîtra devant la Cour provinciale de La Ronge le 7 juillet pour répondre à 11 chefs d'accusation, dont deux chefs de tentative de meurtre.

Nikeyta Bradfield doit comparaître devant la Cour provinciale de La Ronge le 8 août afin de répondre à deux chefs de complicité de tentative de meurtre avec arme à feu après le fait.

Un portrait de Celina Charles.

Celina Charles, 22 ans, est toujours recherchée par la police.

Photo : Gendarmerie royale du Canada

Le détachement de la GRC de La Ronge continue ses recherches pour retrouver Celina Charles, 22 ans. Elle est accusée d’entrave en lien avec le même incident.

Celina Charles mesure 1,62 m (5 pieds 4 pouces), pèse 50 kg (112 livres), a les cheveux noirs et les yeux bruns. Elle a plusieurs tatouages : une rose sur la main gauche, un cœur et une flamme sur le bras et le nom Charles sur la poitrine.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !