•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Catherine Blouin défendra les couleurs de la CAQ dans Bonaventure

Photo officielle de Catherine Blouin

Catherine Blouin défendra les couleurs de la Coalition avenir Québec dans la circonscription de Bonaventure en Gaspésie.

Photo : Gracieuseté de la CAQ

La Coalition avenir Québec (CAQ) de François Legault mise sur une femme de Carleton-sur-Mer, Catherine Blouin, pour livrer bataille dans la circonscription de Bonaventure en vue des élections générales d’octobre.

La candidate, une jeune mère de famille, est issue du monde des communications. Diplômée de l’Université du Québec à Montréal, elle a été tour à tour productrice, animatrice et responsable des communications.

Depuis 2019, elle est conseillère en communication et chargée de projet au Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Gaspésie.

Figure bien connue de sa communauté, Mme Blouin est engagée auprès de différents organismes de la Baie-des-Chaleurs. Elle a été nommée bénévole de l’année à Carleton-sur-Mer en 2017.

Dans un communiqué acheminé aux médias mercredi matin, le chef de la CAQ François Legault affirme partager avec elle la même vision d’un gouvernement qui est proche du monde. Il ajoute que Catherine Blouin est la candidate idéale pour défendre les intérêts des gens de la région et contribuer à l’amélioration de la qualité de vie de ses concitoyens.

La principale intéressée indique avoir été charmée par l'offre de la CAQ après avoir travaillé comme attachée de presse pour la formation politique lors de la campagne électorale de 2018. C'est un parti qui est à l'écoute, qui est proche de son monde et qui est vraiment humain. Moi, c'est ce qui me rejoint d'abord et avant tout, soutien Catherine Blouin.

La candidate est la conjointe du maire de Carleton-sur-Mer, Mathieu Lapointe. Ce dernier est également préfet de la MRC Avignon et président de la Table des préfets de la Gaspésie. La candidate affirme s'être renseignée auprès de la commissaire à l'éthique et assure qu'il n'y aura pas d'interférence entre leurs sphères respectives. Si j'ai le privilège d'être élue, il y a vraiment un carré de sable qui va être établi. Très très précis, avec des avis juridiques, explique-t-elle.

« Il y a d'autres personnes qui sont dans notre situation [avec qui on] a eu l'occasion d'échanger. Des gens qui vivent exactement la même situation, donc ça se fait ailleurs. On ne sera pas les premiers, pas les derniers. »

— Une citation de  Catherine Blouin, candidate de la CAQ dans Bonaventure

Son conjoint abonde dans le même sens. Celui qui promet d'être plutôt effacé lors de la campagne terrain mentionne que tous les élus municipaux sont formés en éthique et déontologie pour éviter de se retrouver en situation d'apparence de conflit d'intérêts ou de conflit d'intérêts.

Le maire de Carleton-sur-Mer, Mathieu Lapointe, photographié devant le phare de la pointe Tracadigash, à proximité du camping.

Le maire de Carleton-sur-Mer, Mathieu Lapointe, affirme qu'il n'accompagnera pas sa conjointe sur le terrain lors de la campagne électorale de l'automne.

Photo : Radio-Canada / Isabelle Larose

Mathieu Lapointe affirme d'ailleurs avoir l'appui de ses collègues élus gaspésiens et que le sujet avait été discuté avant que Mme Blouin ne fasse officiellement le saut en politique. Ils savent ma façon de travailler et ils savent que je vais être en mesure de faire la part des choses puis de me retirer ou de mettre en place des mécanismes pour assurer qu'il n'y ait pas de conflit d'intérêts, ajoute le maire.

Une lutte à suivre

Alors que le portrait électoral se précise de plus en plus dans cet ancien château fort libéral, autrefois fief de Nathalie Normandeau, la campagne promet d’être enlevante dans la circonscription de Bonaventure.

Lors de sa première bataille en politique provinciale, Catherine Blouin croisera le fer avec Catherine Cyr-Wright, qui représentera Québec solidaire pour une deuxième fois.

La candidate caquiste affrontera également le péquiste Alexis Deschênes. L’avocat de formation avait tenté de se faire élire une première fois en 2014 dans la circonscription de Trois-Rivières.

Quant à l’actuel député indépendant Sylvain Roy, il a fait savoir plus tôt cette semaine qu’il ne serait pas candidat lors de la prochaine élection générale.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !