•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La municipalité de la région de Queens révoque le permis pour un projet à Eagle Head

L'affiche arbore une image de Peter Kelly.

Une affiche sur une pelouse à Eagle Head dénonce le projet de construction de Peter Kelly près de la plage

Photo : Radio-Canada / Robert Short

Radio-Canada

La municipalité de la région de Queens a révoqué un permis de construction émis à l'ancien maire de Halifax, Peter Kelly, pour une propriété à côté de la plage de Eagle Head, en Nouvelle-Écosse.

Vicki Amirault, la conseillère de la région, a publié sur sa page Facebook que le permis avait été révoqué sur la base des conseils juridiques reçus par le conseiller juridique de la municipalité.

Elle a dit qu'elle ne pouvait pas commenter davantage parce que c'était maintenant une question juridique.

Peter Leslie, qui a grandi près de la plage et qui vit toujours à proximité, dit que les résidents sont optimistes quant à la révocation du permis.

Nous sommes contents, mais nous savons que les permis de développement peuvent être délivrés de nouveau à tout moment, précise-t-il.

Notre seule préoccupation à ce stade, nous n'avons aucune idée de ce qui se passe. Nous ne savons pas ce qui va suivre.

Il constate que la plupart des équipements lourds ont quitté les lieux.

L'ancien maire de Halifax, Peter Kelly, et Diana Girouard ont acheté la propriété, qui est située juste après la marque de marée haute sur les dunes de la plage Eagle Head, en août dernier.

À la mi-juin, des excavateurs ont commencé à déplacer du sable sur la propriété pour creuser un grand trou. Les équipes ont également élargi un sentier pour permettre aux grosses machines d'accéder au site.

Une image du site vue d'en haut.

Une photo prise par un drone du site de développement montre une fosse entourée de sable et de gravier, avec l'étang en haut de la photo et la plage en bas.

Photo : Gracieuseté d'un résident

La semaine dernière, l'entrepreneur et les propriétaires ont été condamnés à une amende en vertu de la Loi sur l'environnement pour avoir modifié un cours d'eau en déversant des matériaux dans un étang adjacent.

Les membres de la communauté se sont rassemblés pour dénoncer le projet et exprimer leurs inquiétudes quant à l'impact sur les zones humides, la faune et l'accès du public à la plage.

Un porte-parole de la municipalité a dit la semaine dernière que le développement etait conforme à toutes les exigences municipales.

Avec les informations de Frances Willick de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !