•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sherbrooke s’inquiète de l’avenir des manèges militaires

Des toiles vertes sur le manège militaire.

Des toiles ont été posées à certains endroits, il y a près de dix ans, au cas où des briques de la façade tomberait. (archives)

Photo : Radio-Canada / Geneviève Proulx

Radio-Canada

Le conseil municipal de Sherbrooke a adopté une résolution mardi pour réitérer sa demande au gouvernement fédéral de préserver et occuper les deux ménages militaires présents sur son territoire.

Rappelons que les manèges sont actuellement en mauvais état. Le ministère de la Défense a lancé une consultation publique quant à leur avenir.

« Suite à nos participations aux consultations, on sentait qu’il fallait qu’on démontre un geste supplémentaire.  »

— Une citation de  Évelyne Beaudin, mairesse de Sherbrooke

En marge du conseil municipal, la mairesse Évelyne Beaudin s’est montrée tout sauf rassurée par la position actuelle du ministère. Je ne suis pas prête à dire que la décision est prise, mais j’ai des craintes importantes, surtout par rapport à celui de la rue William, a-t-elle déclaré.

Plus de transparence réclamée

Le conseil municipal demande aussi au fédéral de rendre publiques les études qui ont été produites sur l’état des manèges militaires.

La municipalité souhaite par ailleurs que les opérations des unités militaires soient maintenues dans les manèges.

La mairesse se demande finalement pourquoi le gouvernement est-il enclin à rénover le manège de Québec, qui a été la proie des flammes, et pas ceux de Sherbrooke.

Les consultations publiques du ministère de la Défense doivent se dérouler jusqu’au premier août.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !