•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le prochain et peut-être dernier film de Woody Allen sera tourné à Paris

Un homme portant un casque d'écoute autour du cou discute avec une femme et un homme assis face à lui sur un banc public, pendant le tournage d'un film à Paris.

Woody Allen discute avec Owen Wilson et Carla Bruni-Sarkozy pendant le tournage de «Minuit à Paris», en 2010.

Photo : afp via getty images / BERTRAND LANGLOIS

Radio-Canada

Le cinéaste Woody Allen commencera en septembre à Paris le tournage de son cinquantième long métrage. Ce suspense faisant appel à une distribution entièrement composée d’actrices et d’acteurs français, qui s’exprimeront dans la langue de Molière, pourrait représenter son chant du cygne cinématographique.

Il s’agit du deuxième film que le réalisateur de 86 ans tourne dans la Ville Lumière, après Minuit à Paris (2011), plus grand succès financier de sa carrière qui lui a d’ailleurs permis de récolter son troisième Oscar pour le meilleur scénario original.

Je garde un excellent souvenir du tournage de Minuit à Paris, en 2010, a récemment affirmé Woody Allen en entrevue à l’hebdomadaire français Le Journal du dimanche.

Son nouveau film en préparation, dont le titre n’a pas encore été dévoilé, est une sorte de polar amoureux et vénéneux qui ressemblera à son Match Point (2005), dit-il.

Librement inspiré du roman Crime et châtiment, de Dostoïevski, ce film tourné en Angleterre mettait en vedette Scarlett Johansson dans la peau d’une femme fatale américaine qui cause des remous dans les beaux quartiers de Londres.

Bientôt la retraite?

Le nouveau film parisien de Woody Allen, qui devrait normalement prendre l’affiche en 2023, pourrait bien être son dernier. Le réalisateur de classiques comme Annie Hall et Manhattan a déclaré le mois dernier qu’une grande partie du frisson [avait] disparu.

Maintenant, vous faites un film et il passe quelques semaines en salle, et puis ça va tout droit sur les plateformes de visionnement en continu. Ce n’est pas la même chose. Ce n’est pas aussi agréable pour moi, a-t-il avoué à Alec Baldwin à l'occasion d'une discussion diffusée sur le compte Instagram de l’acteur, le 28 juin.

Je vais en faire un autre, puis je vais voir comment je me sens, avait conclu le cinéaste.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !