•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tuerie de Highland Park : le suspect inculpé de sept meurtres

S'il est reconnu coupable, Robert Crimo pourrait être condamné à la prison à vie sans possibilité de libération conditionnelle.

De petits drapeaux ont été plantés et des fleurs ont été déposées dans un bosquet. Un vélo et des chaises sont encore sur place.

Des bouquets de fleurs et des drapeaux ont été disséminés le long du trajet du défilé de Highland Park où a eu lieu une fusillade le 4 juillet 2022.

Photo : Associated Press / Ashlee Rezin

Radio-Canada

Le suspect de la tuerie lors des célébrations de la fête nationale américaine à Highland Park a été inculpé mardi de sept meurtres, correspondant au nombre de ses victimes, a annoncé le procureur général du comté de Lake, au nord de Chicago.

S'il est reconnu coupable, Robert Crimo, 21 ans, pourrait être condamné à la prison à vie sans possibilité de libération conditionnelle, a affirmé Eric Rinehart, procureur du comté de Lake.

Ce ne sont que les premiers des nombreux chefs d'inculpation qui seront retenus contre M. Crimo, a-t-il précisé.

L'attaque a été commise avec une arme automatique similaire à un AR-15 qui avait été achetée légalement, a indiqué mardi le chef adjoint du bureau du shérif du comté de Lake, Chris Covelli, Plus de 70 balles ont été tirées par le tueur qui avait préparé son attaque pendant des semaines, selon les autorités.

Les autorités ont donné le nom de six des sept victimes. Il s'agit de Kevin McCarthy, 37 ans, et d'Irina McCarthy, 35 ans, qui assistaient au défilé avec leur fils de 2 ans, aujourd'hui orphelin. Les quatre autres victimes sont Katherine Goldstein, 64 ans, Jacquelyn Sundheim, 63 ans, Stephen Straus, 88 ans, et Nicolas Toledo-Zaragoza, 78 ans, un citoyen mexicain venu visiter des proches.

La septième victime n'a pas encore été identifiée. La fusillade a aussi fait environ 35 blessés.

Un couple se recueille devant un bouquet de fleurs.

Le long du trajet du défilé de Highland Park, des fleurs ont été déposées en souvenir des victimes.

Photo : Reuters / Cheney Orr

Le Dr David Baum, un médecin qui a participé aux opérations de secours sur les lieux, a témoigné sur CNN de l'horreur de l'attaque, évoquant des victimes explosées ou éviscérées par les balles.

Originaire de Highwood, une petite ville voisine, le tireur a été identifié grâce aux vidéos de surveillance et au traçage de l'arme qu'il avait achetée légalement, a indiqué M. Covelli.

Selon le policier, le jeune homme avait fait une tentative de suicide en avril 2019 et avait été suivi par un médecin.

En septembre de la même année, des agents étaient intervenus au domicile familial après un signalement prévenant qu'il allait tuer tout le monde. La police avait alors saisi 16 couteaux, une dague et une épée. Il n'avait pas été arrêté, car personne n'avait porté plainte, a souligné le shérif du comté.

Une vidéo publiée il y a huit mois, désormais indisponible, montre un jeune homme dans une chambre à coucher et une salle de classe avec des affiches d'un tireur et des personnes se faisant tirer dessus. J'ai besoin de tout simplement le faire, indique le commentaire. C'est mon destin. Tout m'a mené à cela. Rien ne peut m'arrêter, pas même moi-même.

Avec les informations de Agence France-Presse, et Associated Press

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !