•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus de 800 employés ont quitté le CIUSSS en 2022

Deux infirmières dans un corridor.

Plus de 800 employés ont quitté le CIUSSS dans les cinq premiers mois de l'année.

Photo : CBC/Evan Mitsui

Radio-Canada

Les conditions de travail dans le réseau de la santé sont loin d’être optimales et de nombreux employés continuent de déserter ce milieu.

Durant les cinq premiers mois de 2022, ce sont précisément 834 employés qui ont abandonné leur emploi au Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Parmi eux, on compte 414 employés réguliers, 129 étudiants et 211 personnes qui avaient été embauchées pour des besoins reliés à la COVID-19. De plus, 80 travailleurs ont pris leur retraite.

Le CIUSSS affirme qu’en contrepartie, 995 nouveaux employés ont été embauchés dans la même période. Or, si on soustrait les 834 personnes qui sont parties, il y a seulement 160 employés de plus depuis le début de l’année et c’est nettement insuffisant aux yeux du syndicat des infirmières.

Malheureusement je ne suis pas surprise. Les gens quittent le réseau de la santé de plus en plus parce qu'ils veulent une meilleure qualité de vie. Donc, ils cherchent à avoir un autre emploi. Les conditions de travail étaient déjà difficiles, mais c'est encore pire depuis la COVID. Ça n'a vraiment pas aidé , pointe la vice-présidente régionale de la FIQ, Bianca Morin-Tremblay.

De la relève

Des finissants arriveront bientôt sur le marché du travail, soit environ 90 candidats à l’exercice de la profession infirmière, plus de 60 préposés aux bénéficiaires et près de 40 infirmières auxiliaires.

Le CIUSSS recrute aussi à l’international, mais le défi est d’arriver à garder ces nouveaux employés.

Chaque départ, c'est sûr que c'est un départ de trop. On s'attarde aux causes des départs. L'arrivée des gens en pandémie, ce n'est pas facile. Présentement, on s'attarde à l'accueil. On a demandé à tous nos gestionnaires d'être attentifs à l'accueil des nouveaux étudiants, des personnes nouvellement embauchées , indique la directrice par intérim des ressources humaines et des affaires juridiques du CIUSSS, Élisabeth Plourde.

Par ailleurs, un appel est lancé pour compléter les équipes de protection de la jeunesse un peu partout au Québec cet été.

Les besoins sont importants et le CIUSSS cherche à recruter toute personne qui a de l’expérience dans ce milieu. Il demande même la contribution des retraités.

D'après les informations d'Andréanne Larouche

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !