•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les trottinettes électriques de retour à Ottawa mercredi en version améliorée

Deux trottinettes électriques sont stationnées devant le parlement, assorties chacune d'un casque.

Cette année, 900 trottinettes électriques seront mises à la disposition des usagers (archives).

Photo : Radio-Canada / Francis Ferland

Radio-Canada

Les trottinettes électriques débarquent mercredi dans les rues de la capitale fédérale. Les véhicules seront déployés progressivement dans la ville pour la troisième saison du projet pilote.

La Municipalité indique, dans un communiqué diffusé mardi, avoir choisi cette année par voie de concours les fournisseurs Bird Canada et Neuron Mobility.

La saison commence dans quelques quartiers présélectionnés. Le déploiement s’étendra ensuite à un secteur opérationnel plus grand, afin de veiller au bon fonctionnement des nouvelles technologies requises, précise la Ville.

Les trottinettes électriques Neuron sont proposées dès mercredi et les trottinettes électriques Bird le seront la semaine prochaine.

Cette année, 900 trottinettes électriques seront mises à la disposition des usagers, soit moins qu’en 2021, alors que 1200 trottinettes circulaient dans les rues d’Ottawa.

Les résidents et les touristes pourront déverrouiller les trottinettes électriques à l’aide de l’application du fournisseur, entre 6 h et 23 h, pendant toute la saison. Le projet pilote devrait prendre fin le mardi 15 novembre, en fonction des conditions météorologiques.

Des nouveautés cette année

Alors que ce projet a divisé les élus du conseil municipal en raison des problèmes rencontrés les saisons précédentes, la Ville promet une édition « améliorée », en 2022, qui misera sur l’atténuation des répercussions sur l’accessibilité, comme la circulation sur les trottoirs et le stationnement inapproprié.

Les trottinettes électriques vont désormais émettre un son continu lorsqu’elles seront en mouvement pour alerter les passants.

De nouvelles technologies ont également été mises en place pour décourager la circulation sur les trottoirs et le stationnement inapproprié, assure la Ville.

Cela comprend l’utilisation des dernières technologies GPS et de l’intelligence artificielle pour une localisation plus précise des trottinettes électriques, de même que des programmes de sensibilisation.

Un homme se déplaçant à l'aide d'une trottinette électrique à Ottawa.

Cette année, de nouvelles technologies ont été mises en place pour décourager la circulation sur les trottoirs, promet la Ville d'Ottawa (archives).

Photo : Radio-Canada / Michel Aspirot

Par ailleurs, un plus grand nombre d’employés de Neuron et de Bird effectueront des patrouilles afin de surveiller les utilisateurs, de communiquer avec eux et de leur donner des amendes, voire de retirer leurs noms des applications au besoin.

Si une trottinette électrique est mal garée, les frais continueront de s’accumuler pour l’usager jusqu’à ce qu’elle soit bien stationnée ou récupérée par le fournisseur. Les fournisseurs ont aussi établi des amendes et retireront des usagers de leur application s’ils ne respectent pas les règles locales, y compris la circulation sur les trottoirs et le stationnement inapproprié, prévient la Ville.

Il sera également plus facile pour les résidents de signaler une trottinette mal stationnée. L'information sera relayée à l'aide d’un nouveau formulaire électronique sur le site de la Ville ou en composant le 311.

Dès la réception du signalement, les fournisseurs de service auront 15 minutes pour récupérer la trottinette électrique mal stationnée.

Des agents d’application des règlements se consacreront également à la surveillance du stationnement et au déplacement ou à la confiscation des trottinettes au besoin, ajoute la Municipalité.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !