•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La qualité de l’air se dégrade à Yellowknife

Un bâtiment se dessine sur une colline qui surplombe un lac. La vue est brouillée à cause de la fumée des feux de forêt le 5 juillet 2022.

L'hôpital territorial de Stanton vu depuis le sentier du lac Frame, à Yellowknife, à travers la fumée des feux de forêt.

Photo : Walter Strong / CBC

Radio-Canada

Mardi après-midi, Environnement Canada a publié un bulletin spécial sur la qualité de l’air pour la ville et la région de Yellowknife à cause des feux de forêt environnants.

De la fumée de feux incontrôlés réduit la qualité de l'air et la visibilité par moments en raison de concentrations élevées de particules fines , précisait Environnement Canada.

Environnement Canada notait aussi que la qualité de l’air et la visibilité étaient susceptibles de changer sur de courtes distances et de varier considérablement d’heure en heure.

Les personnes exposées à la fumée de feux de forêt peuvent souffrir d’une toux inhabituelle, d’une irritation à la gorge, de maux de tête ou encore d’essoufflement. Les personnes atteintes d’asthme ou ayant des maladies cardiovasculaires ou pulmonaires, ainsi que les enfants et les aînés, sont considérées comme étant les plus à risque.

Si ces symptômes apparaissent, il est conseillé d'éviter les activités sportives extérieures et de réduire son exposition à la fumée.

Les personnes qui ne se sentent pas bien peuvent demander conseil à leur fournisseur de soins de santé.

Selon la mise à jour quotidienne du ministère de l’Environnement et des Ressources naturelles, 13 feux sont actifs aux Territoires du Nord-Ouest et tous font l’objet d’une réponse de la part du service des incendies.

Dans la plupart des régions, les risques de feu sont élevés ou extrêmes pour la journée du 5 juillet en raison des conditions météorologiques sèches.

Selon un courriel du service des incendies envoyé lundi, la prochaine semaine, voire plus, sera un vrai défi pour les Territoires du Nord-Ouest. En effet, des records de température sont attendus, couplés à la présence de la foudre le long de la Vallée du fleuve Mackenzie et à des précipitations quasiment inexistantes dans les jours qui viennent.

Bannière promotionnelle avec le texte : Explorez les histoires du Grand Nord, ICI Grand Nord

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !