•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Faire d’une passion une carrière : l'histoire d'une Estrienne « marchande de bonheur »

Elle rit devant la caméra.

Le Festival Zoo Fest et OFF JFL a désormais une nouvelle directrice, Isabelle Mugwaneza Desmarais, qui est originaire de l'Estrie.

Photo : Crédits photo : Myriam Frenette

Anik Moulin

L'humour occupe une place de choix dans le cœur de la nouvelle directrice générale des festivals Zoofest et OFF JFL, Isabelle Mugwaneza Desmarais.

Au final, l'humour, c'est la détente universelle pour tous. Je pense que pour moi, ça répondait au besoin d'être marchande de bonheur! affirme l'Estrienne d'origine, manifestement heureuse dans ses nouvelles fonctions.

D'origine rwandaise, celle qui a été nommée à l'hiver 2022 a grandi en Estrie, dans la municipalité de Racine. Elle a également séjourné au Rwanda pour y étudier et apprendre à connaître l'autre moitié de son identité, souligne-t-elle.

Trois ans plus tard, elle est revenue à Sherbrooke pour y décrocher un baccalauréat en sciences politiques et relations internationales de l'Université Bishop's. Je suis retournée au HEC, en gestion d'entreprises, pour m'asseoir et avoir une longue conversation avec ma mère et me demander "où est-ce que je m'en vais? Qu'est-ce qui se passe?", affirme la directrice, qui s'est longtemps questionnée sur sa carrière.

« Là où je passais toutes mes heures, à regarder, écouter, à dévorer, et là où tout mon argent se dépensait, et la réponse était toujours l'humour. J'ai décidé de lier l'utile à l'agréable et de faire de ma passion ma carrière. »

— Une citation de  Isabelle Mugwaneza Desmarais, directrice générale de Zoofest et du OFF JFL

Elle a commencé comme stagiaire non rémunérée et six ans plus tard, elle dirige maintenant les deux événements.

La diversité, une priorité

Isabelle Mugwaneza Desmarais est la première femme noire à diriger ce festival d'humour. J'ai passé des années à consommer de l'humour sans arrêt et à me demander, pourquoi est-ce qu'il n'y a personne comme moi sur scène?, affirme la directrice générale, pour qui l'événement se doit d'être un miroir de la société.

« Mon but, c'est de m'assurer que le festival, dans les faits, ressemble à tout le monde, qu'il représente tout le monde, et moi la première. »

— Une citation de  Isabelle Mugwaneza Desmarais, directrice générale de Zoofest et du OFF JFL

Une pépinière

Zoofest est reconnu comme un tremplin pour les humoristes de la relève.

« C'est le futur de l'humour. Zoofest, c'est la pépinière où on permet à l'humour d'évoluer [... ] On est le bassin qui permet de fortifier où s'en va l'humour et de le propulser le plus loin possible. »

— Une citation de  Isabelle Mugwaneza Desmarais, directrice générale de Zoofest et du OFF JFL

Isabelle est une alliée inestimable et représente parfaitement Zoofest et OFF JFL, qui ont pour mission de faire découvrir la relève, puisqu’elle est notre relève, a affirmé le vice-président aux contenus francophones du Groupe Juste pour rire, Patrick Rozon, par voie de communiqué.

Zoofest sera de retour à Montréal pour une treizième année du 14 au 31 juillet. Plus de 150 spectacles seront proposés sur douze scènes différentes. Quelque 250 artistes émergents et plus établis font partie de la programmation, dont Jay Du Temple, Mona De Grenoble, Charles Pellerin, Emile Khoury et Suzie Bouchard.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !