•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La passe mensuelle pour l’autobus sera à 37 $ tout l’été à Baie-Comeau

Un autobus de la Ville de Baie-Comeau arrêté sur le bord d'une rue.

La Ville de Baie-Comeau offre un service de transport en commun qui dessert et relie les deux secteurs de la ville, soit Mingan et Marquette (archives).

Photo : Ville de Baie-Comeau

L'abonnement mensuel pour les transports en commun de Baie-Comeau sera vendu au coût de 37 $ par mois, pour juillet, août et septembre.

La Ville offre ce rabais pour souligner les 85 ans de la fondation de la Ville de Baie-Comeau. Le prix symbolique de 37 $ est un clin d’œil à l’année de fondation de la ville, 1937.

Normalement, une passe mensuelle se vend au coût de 80 $ pour les adultes et 55 $ pour les étudiants et les 65 ans et plus.

Les transports sont gratuits pour les 0-5 ans.

Le maire de Baie-Comeau sourit à la caméra.

Le maire de Baie-Comeau, Yves Montigny, veut récolter des données sur l'utilisation des transports en commun par la population dans les prochains mois (archives).

Photo : Radio-Canada / Benoît Jobin

« Les régions du Québec sont des villes de voiture, clairement. Il y a une volonté, je dirais, dans une plus jeune génération d'utiliser davantage de transports en commun.  »

— Une citation de  Yves Montigny, maire de Baie-Comeau

Pour le maire de Baie-Comeau, Yves Montigny, cette initiative pourrait encourager davantage de citoyens à utiliser les transports en commun. On souhaite le maximum d'utilisateurs. À 37 $ par mois, on pense que c'est vraiment une bonne période pour l'essayer, souligne Yves Montigny. On pense à des étudiants par exemple, des gens qui hésitaient à s'acheter un véhicule.

Le projet permettra aussi à la Ville de Baie-Comeau d'obtenir des données sur l'utilisation des transports, pour potentiellement améliorer son service et déterminer si le prix de l'abonnement est un frein pour les résidents.

Si on a plus de monde, puis on a chargé moins cher, puis qu'au bout de la ligne ça améliore le service et la qualité de vie des citoyens, bien là on va avoir des données d'utilisation, puis ça va nous permettre de prendre des décisions éclairées pour les prochains mois, explique le maire.

Il y a aussi une volonté des gouvernements d'intervenir auprès des municipalités pour soutenir le transport en commun, ajoute-t-il.

La Ville de Baie-Comeau dit aussi travailler avec la MRC de Manicouagan pour améliorer le service de transports en commun entre les villes et villages ainsi qu'avec la communauté innue de Pessamit. Yves Montigny précise toutefois qu'il est encore trop tôt pour annoncer quoi que ce soit.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !