•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Négociations rompues entre la C.-B et l’un des principaux syndicats du secteur public

Le Syndicat des employés du gouvernement de la C.-B. (BCGEU) prévoit une escalade des moyens de pression.

Un collecteur de déchets.

Les membres du BCGEU comprennent notamment les agents correctionnels, les pompiers forestiers, des travailleurs sociaux et les employés des magasins BC Liquor Store.

Photo :  CBC / Ben Nelms

Radio-Canada

Le Syndicat des employés du gouvernement de la Colombie-Britannique (BCGEU), l’une des principales organisations représentant les travailleurs du secteur public, affirme que les négociations sont rompues avec le gouvernement.

Dans une déclaration, le BCGEU dit avoir mis fin lundi aux discussions avec l’Agence des services publics concernant le renouvellement de la convention collective de 33 000 employés.

Les membres du BCGEU, qui comprennent notamment les agents correctionnels, les pompiers forestiers, des travailleurs sociaux et les employés des magasins BC Liquor Store, ont voté à 94,6 % en faveur d’un mandat de grève avant que leurs représentants ne se présentent aux négociations, la semaine dernière.

Les discussions ont d’abord été généralement positives, selon le syndicat, mais le gouvernement n’aurait pas accepté ses demandes relatives à des clauses de protection des salaires contre l’inflation et la hausse du coût de la vie.

Des membres du syndicat comptent des bulletins de vote, en juin 2022.

Les membres du BCGEU ont voté à près de 95% en faveur d'un mandat de grève, en juin.

Photo : BCGEU

Malgré tous nos efforts pour combler l’écart entre nos positions, le gouvernement a refusé de mettre sur la table une proposition qui satisfasse les demandes clés de nos membres en matière de coût de la vie, déclare la présidente du BCGEU, Stephanie Smith.

Le syndicat dit qu'il planifie maintenant la mise en place de moyens de pression ciblés.

Le gouvernement dévoile son offre

Le gouvernement de la Colombie-Britannique a détaillé son offre, mardi, affirmant avoir mis sur la table des augmentations de salaire s'élevant à près de 11 % et une prime à la signature pouvant atteindre 2500 dollars.

Bobbi Saddler, sous-ministre de l’Agence des services publics, a expliqué dans une déclaration écrite aux membres du syndicat qu'avec une action professionnelle potentielle à venir, elle souhaite partager cette offre salariale directement avec les employés.

Dans le cadre de cette offre, l'employé moyen du BCGEU recevrait une augmentation de salaire pouvant atteindre 10,99 % sur la durée de trois ans de la convention collective, écrit Bobbi Sadler.

Cette année, plus de 180 conventions collectives couvrant près de 400 000 employés doivent être renouvelées en Colombie-Britannique.

Avec des informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !