•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Minions : costumes interdits dans des cinémas britanniques

Des personnages jaunes entourent un petit garçon.

Une scène du film « Les Minions 2 : il était une fois Gru »

Photo : Universal Pictures

Agence France-Presse

Plusieurs salles de cinéma au Royaume-Uni ont interdit l'accès aux adolescentes et adolescents en costume venus voir le dernier opus de la saga des Minions en raison du chahut provoqué par certains jeunes après un mouvement lancé sur TikTok.

Suivant la tendance qui se manifeste sous le mot-clic #gentleMinions sur les réseaux sociaux, des groupes de jeunes en costume-cravate qui imitent le personnage principal, Felonius Gru, et sa gestuelle emblématique ont perturbé des projections du film en se filmant et en publiant sur les réseaux sociaux des vidéos devenues virales.

En raison d'un petit nombre d'incidents dans nos cinémas au cours du week-end, nous avons dû en restreindre l'accès dans certaines circonstances, a expliqué un porte-parole de la chaîne de cinémas Odeon.

Le Mallard, seul cinéma de l'île anglo-normande de Guernesey, a arrêté de diffuser le film en raison du comportement incroyablement mauvais de certains groupes.

Le directeur du cinéma, Daniel Phillips-Smith, a expliqué à la BBC que ces jeunes cinéphiles avaient jeté des objets, juré et été au cœur de disputes avec d'autres personnes pendant les séances.

Un cinéma indépendant de Wadebridge, en Cornouailles, The Regal, a prévenu le public sur Twitter : Nous n'admettons actuellement pas les mineurs non accompagnés portant des costumes pour Les Minions 2 : il était une fois Gru.

Un déguisement encouragé par la production

Universal, qui a produit ce film d'animation, a de son côté approuvé l'emballement en écrivant ceci sur Twitter : À toutes les personnes qui se présentent aux Minions en costume : on vous voit et on vous aime.

Ce film d'animation explore les origines du personnage principal de la franchise qui depuis la sortie en 2010 du premier volet, Détestable moi (Despicable Me), a rapporté en entrées 3,7 milliards de dollars américains (4,7 milliards de dollars canadiens), selon le site spécialisé IMDB, sans compter les multiples produits dérivés.

Sorti vendredi en Amérique du Nord, au Royaume-Uni et en Chine, avant une sortie mercredi en France, ce film remonte aux débuts de Gru. Ado et entouré d'une armée de Minions, l'attachant méchant raté de cette saga cherche à intégrer un groupe de méchants, les Vicious 6.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !