•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pedro Almodovar réalisera un western plus charnel que Brokeback Mountain

Un homme portant des lunettes fumées regarde devant lui.

Pedro Almodovar

Photo : Getty Images / Pablo Cuadra

Radio-Canada

Pedro Almodovar prépare Strange Way of Life, un western dont l’intrigue fera écho à celle de Souvenirs de Brokeback Mountain (Brokeback Mountain) et qui s’accordera mieux à la sensibilité artistique du cinéaste espagnol que le film d’Ang Lee. Ethan Hawke et Pedro Pascal seront les vedettes de cette œuvre de 30 minutes.

Sorti en 2005, Brokeback Mountain, chronique d’une histoire d’amour secrète et tragique entre deux cowboys dans le Wyoming des années 1960, a reçu des critiques élogieuses, a remporté trois Oscars et s’est révélé un succès financier inattendu, récoltant près de 180 millions de dollars américains pour un budget de 14 millions.

Pedro Almodovar, réalisateur multiprimé connu pour ses nombreux films centrés sur des histoires queer ou homosexuelles, avait été approché pour réaliser Brokeback Mountain. Toutefois, il avait refusé l’offre, puisqu’il craignait que Hollywood ne lui permette pas de s’exprimer librement. S’il apprécie le film créé par Ang Lee, ce long métrage n’est selon lui pas assez explicitement charnel.

En discutant de son nouveau projet de film la semaine dernière avec le site spécialisé Indiewire, le cinéaste de 72 ans a expliqué que Strange Way of Life serait d’une réponse à Brokeback Mountain.

Le moyen métrage racontera l’histoire d’un shérif, joué par Ethan Hawke, et d’un homme de main, incarné par Pedro Pascal, qui vivent de part et d’autre d’un désert dans le Far West. Ils se connaissent, mais ne se sont pas vus depuis 25 ans. L’un d’eux traverse le désert pour aller à la rencontre de l’autre, a expliqué Pedro Almodovar.

Il y aura une confrontation entre les deux, mais il s’agit surtout d’une histoire très intime, a-t-il poursuivi. Je veux dire, la masculinité est l'un des sujets du film.

Relation prudente avec Hollywood

Pedro Almodovar a réalisé une vingtaine de longs métrages depuis le début des années 1980, dont deux oscarisés : Tout sur ma mère a été désigné meilleur film en langue étrangère, et Parle avec elle a remporté la statuette du meilleur scénario original.

Cependant, le réalisateur a toujours hésité à travailler à Hollywood. Les studios américains cherchent à recruter des artistes d’ailleurs, mais ils ne leur permettent pas toujours de faire ce qu’ils veulent, a-t-il affirmé auprès d’Indiewire.

C’est tard dans sa carrière, en 2020, qu’il a finalement accepté de tourner un premier film en langue anglaise. Le moyen métrage La voix humaine (The Human Voice) était une adaptation libre d’une pièce de théâtre de Jean Cocteau dans laquelle l’actrice britannique Tilda Swinton interprète une femme abandonnée par son amant.

En janvier dernier, il a annoncé le tournage de son premier long métrage en langue anglaise, A Manual for Cleaning Women. Il s’agit d’une adaptation du recueil de nouvelles éponyme de l’écrivaine américaine Lucia Berlin, morte en 2004 à 68 ans.

L’actrice australienne Cate Blanchett y jouera une mère menant une vie instable, ponctuée de nombreux boulots exigeants, de visites dans des centres de désintoxication et de déplacements répétés aux États-Unis.

La sortie du film est prévue pour 2023, tandis que Strange Way of Life, dont le tournage commencera en août dans le sud de l’Espagne, devrait être présenté sur le circuit festivalier à la fin de cette année ou au début de 2023.

Avec les informations de Indiewire, et Variety

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !