•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Toujours aucune trace de Charleric Ouellet

Portrait d'un jeune homme en train de sourire, cheveux mi-longs. Il porte des lunettes.

Charléric Ouellet mesure 1,81 m et pèse 64 kilos. Il portait un t-shirt bleu foncé, un pantalon bleu et des souliers gris la dernière fois qu’il a été vu.

Photo : Service de police de la Ville de Québec

Louis-Philippe Arsenault

Les policiers de Québec sont toujours à la recherche de Charleric Ouellet, disparu depuis le 29 juin. Le SPVQ dit avoir visité près de 300 résidences dans le but de retrouver la trace du jeune homme de 28 ans.

Cinq jours après sa disparition, l’enquête se poursuit pour retrouver M. Ouellet qui a été aperçu pour la dernière fois à la ferme Ernest Fiset située sur le rang St-Ange aux limites de Saint-Augustin-de-Desmaures et du secteur de Sainte-Foy.

Les recherches terrain ont toutefois cessé cette fin de semaine, car le maximum a été fait, indique le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ).

Depuis dimanche, la police mise davantage sur le porte-à-porte dans les alentours, dans le but d’obtenir des informations et la collaboration du voisinage.

On demande toujours aux citoyens des environs de faire des vérifications auprès des cabanons ou galeries, car ça pourrait servir d’abri à M. Ouellet, indique le porte-parole du SPVQ, David Poitras.

À la recherche du moindre indice

Le SPVQ est à la recherche du moindre indice qui permettrait de répartir les recherches terrain. Avec le temps qui s’est écoulé, il n’est pas impossible que l’individu se trouve à plusieurs kilomètres du rang Saint-Ange, souligne la police.

Quelques citoyens ont appelé le 418 641-AGIR (2447) pensant avoir des renseignements pertinents pour l’enquête, mais aucune information ne s’est avérée utile pour l’instant.

Chaque jour, le SPVQ évalue le type de moyens à utiliser pour tenter de retrouver M. Ouellet.

Un hélicoptère dans le ciel survole un bâtiment de ferme.

Charleric Ouellet était en train de cueillir des fraises en famille, à la Ferme Ernest Fiset et fils, à rang Saint-Ange, au moment où il a disparu.

Photo : Radio-Canada / Louis-Philippe Arsenault

Jeudi dernier, le SPVQ avait mis sur pied un important déploiement policier avec poste de commandement, maîtres-chiens et drones.

L'hélicoptère de la Sûreté du Québec a aussi été demandé en renfort, ainsi que des bénévoles de L'Association québécoise des bénévoles en recherche et sauvetage.

Selon des proches et des témoins, Charleric Ouellet cueillait des fraises mercredi dernier avec son père avant de courir vers la forêt à proximité, sans jamais revenir.

Le jeune homme n'est pas dangereux, assure la police, mais pourrait craindre les citoyens en raison de troubles neurodéveloppementaux.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !