•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Lise Pinkos, nouvelle présidente du Bureau des gouverneurs de l’USB

Lise Pinkos pose dans une photo non datée, transmise le 4 juillet 2022.

Lise Pinkos est la présidente du Bureau des gouverneurs de l'Université de Saint-Boniface depuis le 1er juillet.

Photo : Université de Saint-Boniface

Radio-Canada

Nouvelle présidente du Bureau des gouverneurs de l'Université de Saint-Boniface (USB), Lise Pinkos est entrée en fonction le 1er juillet.

Elle succède à Alphonse Lawson-Héllu, qui en a été le président au cours des deux dernières années.

Lise Pinkos était la vice-présidente du Bureau des gouverneurs depuis juillet 2019.

Directrice des programmes du Musée canadien pour les droits de la personne à Winnipeg, Lise Pinkos souhaite mettre de l'avant les questions de la réconciliation, de la diversité et de l'inclusion au cours de son mandat.

Ayant participé au développement du plan stratégique 2021-2026 de l'USB, mon vœu le plus cher est de le voir se réaliser, affirme-t-elle dans un communiqué de presse.

Nous avons notamment mis l’accent sur le bien-être de nos étudiants afin qu’ils puissent s’épanouir pendant leurs études.

La rectrice de l'Université, Sophie Bouffard, souligne les qualités de gestionnaire et le leadership de la nouvelle présidente.

Sa vaste expérience en programmation éducative et son dévouement envers l’inclusion et la diversité feront d’elle une cheffe de file de choix pour notre établissement, affirme-t-elle.

Lise Pinkos a été étudiante au baccalauréat à l'USB au début des années 2000. Elle y a obtenu une maîtrise en éducation, spécialisée dans l’éducation aux droits de la personne, une dizaine d'années plus tard.

Cinq nouveaux membres seront nommés au Bureau des gouverneurs de l'USB en septembre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !