•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

FEQ : la pénurie de main-d’œuvre n’arrête pas le secteur touristique

Touristes sur la rue du Trésor à Québec

Touristes sur la rue du Trésor à Québec

Photo : Radio-Canada / Véronica Lê-Huu

Jérémie Camirand

À moins de 72 heures du début du Festival d’été de Québec (FEQ), le secteur touristique de la région se prépare à accueillir des milliers de visiteurs.

Malgré l’excitation à l’approche d’une période de l’année qui se veut habituellement fructueuse, certains établissements de Québec doivent composer avec des défis.

Parmi ceux-ci, on note la pénurie de main-d'œuvre, qui ne cesse d’embêter bon nombre de secteurs économiques de la province.

On est très heureux, mais il y a des défis, dont la pénurie de main-d'œuvre. Il nous manque environ 1000 employés dans la région de Québec, seulement pour le secteur de l'hôtellerie, mentionne le directeur général de l’Association hôtelière de la région de Québec, Alupa Clarke.

Du côté des restaurants et des bars de la Grande Allée, c’est plutôt l’approvisionnement qui a posé problème.

« Le revers de la médaille, c'est surtout de jongler avec tous les manques qu'on a en matière de nourriture et de boissons. »

— Une citation de  Jonathan Ollat , président Action promotion Grande Allée et copropriétaire du Bistro L’Atelier

Du positif

Il ne faut pas penser que la situation est catastrophique. Au contraire, les établissements rencontrés par Radio-Canada sont unanimes : la tenue du FEQ et la saison estivale seront profitables.

C'est une des meilleures périodes de l'année, sinon la meilleure. Les affaires vont être bonnes, les rues vont être pleines, indique Louis-Philippe Tremblay, directeur général et copropriétaire de la Taverne Grande Allée.

Le Hilton de Québec.

Le Hilton de Québec indique que 80 % de ses chambres sont réservées pour le FEQ (archives).

Photo : Getty Images / BalkansCat

Oui, le Festival d'été de Québec apporte des réservations additionnelles à notre hôtel, surtout les fins de semaine, affirme pour sa part Gina Cuglietta, directrice des ventes et marketing pour l’hôtel Hilton.

L’hôtel Hilton observe une activité semblable à celle de 2019. Près de 80 % des chambres sont réservées pendant le FEQ.

L’association Action promotion Grande Allée s’attend également à un achalandage important au cours des prochaines semaines.

Avec l’affluence et la pénurie de main-d'œuvre, l’objectif sera de maintenir une qualité d’accueil acceptable, pense de son côté l’Association hôtelière de la région de Québec.

Avec les informations de Guylaine Buissière et de Pierre-Alexandre Bolduc

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !