•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les lingettes jetables bouchent de plus en plus les égouts de Calgary

Un amas de lingettes et d'autres objets sales à côté d'une conduite.

Le nettoyage de produits comme des lingettes dites jetables peut demander plusieurs heures de travail.

Photo : fournie par la Ville de Calgary

Radio-Canada

Elles ont beau s’appeler jetables, dans les toilettes, les lingettes ne le sont pas, insiste le service des eaux usées de Calgary. Ces lingettes et d’autres objets à usage unique créent de plus en plus de blocages dans le système, selon le service.

En 2021, les services municipaux ont répondu à plus de 7200 appels pour déboucher des conduites d'égout.

La plupart du temps, nous trouvons une accumulation d’objets qui n’auraient pas dû être mis dans les toilettes comme les lingettes jetables, explique Marissa Mitton, la responsable du service d’entretien des eaux usées de Calgary.

Elle ajoute que, contrairement au papier toilette, qui se dissout au contact de l’eau, les lingettes conservent leur forme et leur solidité même dans les conduites.

On pourrait les mettre dans un mélangeur et elles ne se désintégreraient pas, dit Marissa Mitton.

Ce type d’objets s’amalgament avec d’autres objets non jetables et la graisse alimentaire pour créer des bouchons très compacts.

En plus des lingettes, le service doit également extirper du fil dentaire, des produits d’hygiène féminine et divers petits objets comme des pansements et des cigarettes.

Les lingettes se coincent également dans les pompes et les filtres du système de traitement des eaux.

De nombreux services municipaux se sont déjà plaints des informations indiquées sur les paquets de lingettes humides.

Dans les toilettes, on devrait seulement jeter trois choses : l'urine, les selles, et le papier, conclut Marissa Mitton.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !