•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Poutine ordonne la poursuite de l’offensive russe

Une femme âgée parle au téléphone cellulaire dans un champ. En arrière-plan, un panache de fumée s'élève dans le ciel

Une femme parle au téléphone pendant qu'un panache de fumée s'élève dans le ciel dans le village de Sviato-Pokrovske, au sud de Siversk, dans le Donbass ukrainien, le 23 juin 2022.

Photo : Getty Images / AFP/ANATOLII STEPANOV

Radio-Canada

Le président russe Vladimir Poutine a félicité lundi les troupes russes pour leur conquête de la région de Louhansk et leur a ordonné de poursuivre leur offensive dans l’est de l’Ukraine, où la province de Donetsk demeure en partie aux mains des forces ukrainiennes.

Les forces russes doivent mener à bien leurs missions selon les plans déjà approuvés, a déclaré le maître du Kremlin lors d'un entretien avec son ministre de la Défense Sergueï Choïgou, qui était retransmis à la télévision. J'espère que dans leurs secteurs tout se passera comme cela s'est passé à Louhansk.

Après que M. Choïgou eut reconfirmé que l'opération russe à Lyssytchansk s'est achevée dimanche, M. Poutine a déclaré que les unités militaires qui ont pris part aux hostilités actives et ont remporté le succès, la victoire [à Louhansk] devraient se reposer, augmenter leurs capacités de combat.

L’état-major ukrainien a confirmé dimanche que ses combattants se sont retirés de Lyssytchansk, ville jumelle de Sievierodonestk, elle-même tombée aux mains de l’armée russe une semaine plus tôt après d’intenses combats. Les deux villes formaient le dernier bastion de la résistance ukrainienne dans la province.

M. Poutine a aussi annoncé que deux de ses généraux responsables de l’offensive dans Louhansk, Alexandre Lapine et Essedoulla Abatchev, seront faits Héros de Russie pour le rôle qu’ils y ont joué. Les deux hommes lui ont rendu compte du cours pris par l'exécution de leurs missions et leurs propositions pour la suite des opérations offensives.

Vladimir Poutine fixe Sergueï Choïgou, qui lit un texte.

Le président russe Vladimir Poutine fixe son ministre de la Défense, Sergueï Choïgou, lors d'un entretien diffusé lundi à la télévision.

Photo : Reuters / Sputnik/Mikhail Klimentyev/Kremlin

Le président russe n’a évidemment pas divulgué les détails de ses plans, mais l'état-major ukrainien a indiqué que les forces russes concentraient désormais leurs efforts vers une ligne reliant Siversk à Bakhmout dans la région de Donetsk. L'armée russe a également intensifié ses bombardements des principaux bastions ukrainiens de Sloviansk et de Kramatorsk.

En entrevue à la BBC, le gouverneur de Louhansk, Sergueï Gaïdaï, a affirmé que des combats sont toujours en cours dans deux minuscules villages de sa province, Bilohorivka et Novokostiantynivka, mais a reconnu que le prochain objectif de la Russie est de s’emparer de la région de Donetsk.

Le gouverneur a expliqué à Associated Press que les derniers défenseurs de Lyssytchansk auraient pu tenir encore quelques semaines, mais qu’il importait d’éviter qu’ils soient encerclés. Nous avons réussi à effectuer un retrait centralisé et à évacuer tous les blessés. Nous avons repris tout le matériel, donc à partir de ce moment-là, le retrait s'est bien organisé, a-t-il fait valoir.

Des gens font la file derrière une camionnette.

Des résidents de Siversk font la file pour acheter de la nourriture, le 3 juillet.

Photo : Getty Images / AFP/GENYA SAVILOV

Un haut responsable de la république prorusse de Louhansk, Vitali Kiseliev, a confirmé que les forces de Moscou avançaient désormais depuis deux directions vers Siversk, sur le chemin de Sloviansk et de Kramatorsk. Il s’agit d’une toute petite municipalité qui comptait à peine plus de 10 000 habitants avant que Moscou ne déclenche la guerre, le 24 février.

La bataille du Donbass est entrée dans une nouvelle phase. L'armée ukrainienne a installé une nouvelle ligne de défense [la barrière Siversk-Bakhmout] et continue à tenir des forteresses clés de la région de Donetsk, a aussi commenté sur Twitter un correspondant du Kyiv Independent spécialisé dans les questions de défense, Illia Ponomarenko.

Notre     dossier Guerre en Ukraine

Dans son discours vidéo nocturne, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a promis que les forces ukrainiennes se battraient pour récupérer le terrain perdu dans la région de Louhansk.

« Si le commandement de notre armée retire des gens de certains points du front où l'ennemi a la plus grande supériorité de feu, en particulier cela s'applique à Lyssytchansk, cela ne signifie qu'une chose : nous reviendrons grâce à notre tactique, grâce à l'augmentation de la fourniture d'armes modernes. »

— Une citation de  Volodymyr Zelensky, président de l'Ukraine

Les forces russes vont probablement avancer ensuite vers Siversk, bien qu'elles puissent lancer davantage d'attaques significatives sur Bakhmout ou Sloviansk à la place ou en même temps, avance l'Institute for the Study of War, basé à Washington. Les forces ukrainiennes continueront probablement à se replier en combattant vers l'autoroute E40 qui va de Sloviansk à Debaltseve en passant par Bakhmout.

Avec les informations de Agence France-Presse, et La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !