•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une quarantaine de ménages toujours sans logis à Sherbrooke

Une affiche À louer dans la fenêtre d'un bâtiment.

Lundi, 45 ménages sherbrookois n'avaient toujours pas trouvé de logement.

Photo : Radio-Canada / Jean-Claude Taliana

Radio-Canada

Quelques jours se sont écoulés depuis le 1er juillet, mais 45 ménages n'ont toujours pas de logement, selon la Ville de Sherbrooke.

Vendredi, 54 foyers étaient inscrits auprès de la Ville pour obtenir de l'aide au logement. Depuis, neuf de ces ménages se sont trouvé un toit.

L'année dernière, on était à 45 ménages le 1er juillet. C'est donc une augmentation assez importante, affirme la conseillère municipale du district des Quatre-Saisons et responsable du dossier de l'habitation à la Ville de Sherbrooke, Joanie Bellerose.

Mme Bellerose précise que 34 personnes seules figurent sur la liste des autorités municipales pour obtenir un hébergement temporaire. Donc, ça touche majoritairement des personnes seules de 65 ans et moins, ajoute-t-elle.

La conseillère municipale indique que deux familles de sept personnes, ainsi que des familles monoparentales, se cherchent également toujours une habitation.

Le programme de supplément au loyer d'urgence du gouvernement québécois ne suffit plus pour répondre aux besoins, soutient Mme Bellerose. Les barèmes établis par le gouvernement ne sont plus suffisants. Certains ont un revenu plus élevé que ce que le gouvernement établit comme le seuil de la pauvreté, mais ont du mal à se reloger vu la hausse importante du prix des logements à Sherbrooke, dit-elle.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !