•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pas même la pluie ne peut arrêter Lisa LeBlanc au FestiVoix

Lisa Leblanc sourit à la foule les deux bras dans les airs.

Lisa LeBlanc était en spectacle à la scène du monastère.

Photo : Radio-Canada / Josée Bourassa

S’il y a un seul nuage de pluie dans tout le Québec, soyez assuré qu’il va passer à la scène du monastère du FestiVoix de Trois-Rivières, aux alentours de 19 h 15. C’est arrivé à Klô Pelgag vendredi. C’est aussi arrivé à Lisa LeBlanc hier soir. Sauf que cette fois-ci, le mauvais temps n’était pas de taille pour affronter l’artiste.

Des branches d’arbres avaient beau s’abattre sur les spectateurs, la pluie avait beau tomber... les gens faisaient comme si de rien n’était. Plusieurs avaient quitté leur chaise pour danser près de la scène devant une Lisa LeBlanc fougueuse, énergique, électrique. Vous êtes primés. Je vous aime assez. Merci de rester sous la pluie. Je vais tout, tout, tout donner pour que ça vaille la peine. Elle a tout donné : Pourquoi faire aujourd’hui, Cerveau ramolli, Y fait chaud, J’pas un cowboy, etc. Vous auriez dû entendre chanter les gens et les voir danser!

Quel âge a le public de Lisa LeBlanc? Il a tous les âges. Ce qui a provoqué un moment plutôt amusant au cours du spectacle lorsqu’elle a interpellé les spectateurs : Les mosh pits sont les bienvenus! Y a des enfants, y a des mamies, ça va être un mosh pit familial. Il n’y a pas eu de mosh pit, mais la pluie a dû avoir peur. Elle est partie aussi vite qu’elle était arrivée. C’était un spectacle mémorable. Ses musiciens sont aussi endiablés qu’elle. D’ailleurs c’était réjouissant de voir le Trifluvien Sunny Duval à la guitare, vêtu d’une veste à franges en paillettes. Si Lisa LeBlanc passe par chez vous, allez la voir en courant. Le plus près possible de la scène.

La chanteuse Anik Saint-Pierre chante au micro les deux bras en croix.

Anik Saint-Pierre a chanté en première partie de Grégory Charles, sur la grande scène du FestiVoix.

Photo : Radio-Canada / Josée Bourassa

Puissance et énergie à la grande scène

S’il y avait un prix à décerner au sourire le plus radieux du FestiVoix, Anik Saint-Pierre l’aurait reçu. Forte de son expérience à The Voice en France, la chanteuse était invitée sur la grande scène du fleuve, en première partie de Gregory Charles. Un bonheur qu’elle a savouré à chaque note et qu’elle a généreusement partagé à coup de puissance vocale qui dépasse l’imaginaire.

Une grande foule devant une scène surplombée d'écrans géants

Gregory Charles a présenté son spectacle Vintage Live au FestiVoix de Trois-Rivières.

Photo : Radio-Canada / Josée Bourassa

La tête d’affiche de la soirée a rassemblé un très, très grand nombre de spectateurs. Il faut dire que Gregory Charles est une valeur sûre. Ce soir, il présentait son spectacle Vintage Live. D’entrée de jeu, sur l’écran géant apparaît l’invitation : Soumettez votre demande spéciale à Gregory, suivie d’une adresse web. Et c’est ainsi que se déroule le spectacle, au gré des demandes spéciales.

Il commence avec Suite Madame Blue de Styx, qu’il transforme en Dame en bleu de Michel Louvain. Il interprète dignement Thunderstruck d’AC/DC avec la voix aussi éraillée que celle de Brian Johnson pour enchaîner avec Gangnam Style, puis Bon Jovi, Phil Collins, etc. C’est aussi étonnant qu’assister à un spectacle de magie où on se dit constamment que ça ne se peut pas, qu’il doit bien y avoir un truc... Mais, on n’en est jamais à une surprise près avec Gregory Charles. Il est incroyablement talentueux.

Là encore, la pluie a tenté de s’inviter à la fête, mais devant l’énergie de la foule, le petit nuage a finalement battu en retraite. Sur le chemin du retour, j’ai cru l’entendre chanter : P’t’être que demain ça ira mieux, mais aujourd’hui ma vie c’est d’la….

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !