•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le chien est plus que le meilleur ami de l’homme à Bolton-Est

Alexandra Côté et son chien qui font une démonstration devant des spectateurs.

Alexandra Côté a démontré qu'il est possible de faire faire à peu près n'importe quoi à un chien avec de la patience.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La petite municipalité de Bolton-Est était l'hôte de la quatrième journée canine Pitous' Ensemble, dimanche. Ce rassemblement éducatif, unique en son genre, vise à démontrer qu'un chien n'est pas uniquement un compagnon de vie, mais aussi un partenaire et un complice.

Plusieurs invités étaient sur place, dont la vedette de l'émission américaine America's Got Talent Alexandra Côté, de Thetford Mines. Les chiens sont tellement intelligents. On peut tellement apprendre de choses avec eux. Moi, je fais ça pour vraiment m'amuser avec les chiens, mentionne-t-elle.

« Le chien est beaucoup plus qu'un animal de compagnie. C'est un partenaire de vie, un partenaire de soutien. On peut être ébloui par ses capacités, son agilité, son intelligence. C'est vraiment pour partager cet amour-là. »

— Une citation de  Nathalie Aubut, organisatrice de l'événement Pitous' Ensemble

Des chiens en appui à la science

Bien sûr, les chiens peuvent renifler les odeurs, mais ils peuvent faire tellement plus, a expliqué le chercheur Simon Gadbois, de l'Université Dalhousie, à Halifax. Ce dernier travaille sur deux projets importants. L'un d'entre eux, c'est sur les chiens de conservation de la faune, c'est-à-dire des chiens qui nous aident à trouver des espèces en voie de disparition sur le terrain comme la tortue des bois ou la couleuvre mince, explique le professeur. L'autre projet est plus biomédical. En fait, il y en a un qui est terminé maintenant, qui était sur la détection de l'hypoglycémie chez les enfants.

Les chiens rapporteurs rendent aussi service à la faune, explique l’éleveur de chiens rapporteurs Alain Jetté. Je suis ici aujourd'hui pour sensibiliser les gens à l'utilisation d'un chien dressé à la chasse. Ce qui permet justement, au lieu d'abattre beaucoup d’oiseaux, le chien, il nous récupère tous les oiseaux abattus.

C'était une belle journée au parc Terrio pour les propriétaires de chien, mais aussi pour les entraîneurs offrant leurs services, comme Daniel Sterl. Un chien qui s'ennuie devient éventuellement un chien à problème. Mon métier, c'est justement de prendre soin de cela, d'aider ces chiens-là et les propriétaires de ces chiens-là.

D’après le reportage de Jean Arel

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !