•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jason Kenney annonce qu’un plan contre l’inflation sera dévoilé la semaine prochaine

Debout derrière un lutrin et un micro, Jason Kenney donne un discours après le résultat du vote de confiance du Parti conservateur uni le 18 mai 2022.

Jason Kenney a souligné que de nombreux facteurs sont à l'origine de la hausse des prix.

Photo : La Presse canadienne / Dave Chidley

Radio-Canada

Le premier ministre de l’Alberta, Jason Kenney, a indiqué lors de son émission de radio samedi que son Parti conservateur uni (PCU) rendra publics la semaine prochaine des détails à propos de mesures additionnelles pour aider la population à mieux lutter contre l’inflation.

Il n’a pas fourni de détails sur la nature de l’aide envisagée.

Au début de la semaine, lorsque le ministre des Finances, Jason Nixon, a annoncé un surplus de 3,9 milliards de dollars pour l’exercice 2021-2022, il a également signalé qu’une de ses priorités consistera à trouver des moyens d’aider les Albertains à s’ajuster à l’envolée des prix.

La province a déjà suspendu la perception de la taxe sur les carburants. Un rabais de 150 $ sur les tarifs d’électricité est attendu prochainement.

D’après le premier ministre, plusieurs facteurs contribuent à l’inflation, notamment la politique monétaire fédérale, les lourds déficits et la hausse des prix de l’énergie provoquée par l'invasion de l'Ukraine par la Russie.

Quiconque affirme qu’il n’y a qu’une seule cause raconte des bobards, a déclaré Jason Kenney. Je pense que la plupart des experts espèrent ou du moins envisagent une baisse de l’inflation l’année prochaine, mais la hausse des prix risque de continuer pendant encore quelques mois.

Jason Nixon entend aussi renflouer les réserves du Fonds patrimoine de l’Alberta, évaluées à 18,7 milliards de dollars.

Pour sa part, la critique en matière de finances du Nouveau Parti démocratique, Shannon Phillips, estime que le gouvernement ne remplit pas ses promesses. Il faudrait plutôt renforcer les services publics, notamment l’éducation, et réduire le temps de réponse des ambulances.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !