•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Festival en chanson de Petite-Vallée est décalé en 2023 à cause des travaux au théâtre

Une série de bâtiments au bord du fleuve.

Le site du Festival en chanson de Petite-Vallée, en Gaspésie (archives)

Photo : Radio-Canada / Marie-Jeanne Dubreuil

Le prochain Festival en chanson de Petite-Vallée se déroulera exceptionnellement du 28 juillet au 5 août 2023 à cause des travaux de construction du nouveau Théâtre de la Vieille Forge.

Ce n’est pas ce qu’on souhaitait, mais malheureusement, on ne peut pas déplacer le congé traditionnel de la construction, alors c’est le seul moment où il était possible pour nous de tenir le festival, explique le directeur du Festival en chanson de Petite-Vallée, Alan Côté.

Pour le comité organisateur, il était hors de question d’annuler complètement le festival.

« Depuis 40 ans, nous n’avons jamais vécu un été sans festival, même si on a reçu notre lot d’incidents désastreux, comme l’incendie du théâtre ou la pandémie. Alors, ce n’est pas aujourd’hui que nous allons commencer! »

— Une citation de  Alan Côté, directeur du Festival en chanson de Petite-Vallée
Alan Côté sourit au photographe devant le camp en chansons de Petite-Vallée.

Alan Côté, directeur du Festival en chanson de Petite-Vallée, s'attend à accueillir environ 15 000 festivaliers cet été.

Photo : Radio-Canada / Guillaume Whalen

Les travaux de reconstruction du Théâtre de la Vieille Forge, qui a brûlé dans un incendie en 2017, devraient débuter en juin 2023. Même s'ils devaient être retardés, le festival ne pourra pas l'être en raison de la programmation, décidée tôt en avance.

Nous allons recevoir les soumissions de construction en février et c’est à ce moment-là qu’on va savoir définitivement quand nous pourrons lancer le chantier de construction. Je ne peux toutefois pas attendre jusqu’en février 2023 pour penser à la programmation, précise Alan Côté.

Un grand chapiteau vu de l'extérieur.

Un chapiteau-théâtre fait office de Théâtre de la Vieille Forge depuis cinq ans.

Photo : Radio-Canada / Guillaume Whalen

Le budget de construction du nouveau théâtre s'élève à 14 millions de dollars, dont 9,8 millions sont versés par Québec et un million par le Village en chanson. Le versement de la somme manquante de 3,2 millions de dollars a été confirmé par Ottawa.

Les coffres sont donc pleins pour répondre aux besoins du nouveau bâtiment prévu pour l'automne 2024, confirme Alan Côté.

Le directeur du festival est conscient que des imprévus peuvent toujours survenir, notamment l'inflation, qui fait actuellement grimper les coûts de construction.

La COVID nous a rappelé que la vie est imprévisible, souligne-t-il. Je peux cependant confirmer que nous sommes prêts à faire face à n’importe quelle éventualité.

Le 39e Festival en chanson

Le Festival en chanson de Petite-Vallée a débuté le 30 juin et on s’attend à accueillir près de 15 000 visiteurs en 10 jours, alors que le village compte moins de 200 habitants.

Des centaines de personnes assises sous un grand chapiteau.

Environ 400 personnes ont assisté au spectacle-hommage à Émile Bilodeau et à Paul Piché samedi.

Photo : Radio-Canada / Guillaume Whalen

Le festival se démarque cette année par l'absence de mesures sanitaires bouleversantes pour les festivaliers.

C'est un retour à une normalité presque normale, puisque nous avons toujours quelques joueurs qui tombent au combat à cause de la COVID, nuance Marc-Antoine Dufresne, directeur artistique adjoint du Festival en chanson.

Portrait.

Le directeur artistique adjoint du Festival en chanson de Petite-Vallée, Marc-Antoine Dufresne

Photo : Radio-Canada / Louis Pelchat-Labelle

Conserver le meilleur de la pandémie

Parmi les bonnes idées qui ont permis au festival d'avoir lieu pendant la pandémie, celle d'offrir des spectacles à l'extérieur va être maintenue afin d'allier la majestuosité des paysages avec la beauté de la musique, explique Marc-Antoine Dufresne.

Le concept des vagues, créées dans le but de réunir sur scène des familles d’artistes distinctes, revient lui aussi cette année sous forme de marées, une allusion à la mer qui monte et se retire devant le site du festival.

Deux marées sont donc au programme pour promouvoir les artistes gaspésiens et les artistes de la relève.

Le festival se poursuit jusqu’au 9 juillet avec Paul Piché et Émile Bilodeau comme artistes passeurs de l'événement cette année.

En collaboration avec Louis Pelchat-Labelle

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !