•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Inondations dans le Whiteshell : revenir à la normale, quelques centimètres à la fois

La plupart des routes sont rouvertes et l'interdiction provinciale d'accéder à cette portion du parc est levée.

Radio-Canada

Dans le parc provincial du Whiteshell comme ailleurs dans la province, la population a profité de la longue fin de semaine et du beau temps, samedi. Mais ici, un mois après les inondations qui ont durement touché certains riverains, la réserve et la prudence restent de mise.

En ce début de juillet, sur les rives du lac Dorothy ou sur celles du lac Nutimik, il y a encore beaucoup d’eau.

Un Manitobain rencontré raconte que les gens ont vu des poissons sur la route en marchant. C’était assez profond pour ça.

Il y a un mois, la province a dû fermer à la circulation une section de la route 307 dans le secteur nord-ouest du parc provincial. Les propriétaires de chalets privés ou de centres de villégiature luttaient contre une montée soudaine des eaux, les routes étaient inondées, les campings submergés, les sentiers impraticables.

La situation s'est améliorée depuis, mais elle n’est pas encore revenue à la normale.

Par exemple, au lac Nutimik, le niveau de l'eau est en ce moment de 2 m plus élevé que la moyenne à cette période de l’année.

Certains terrains sont encore inondés et des digues sont toujours debout. Et au fur et à mesure que l’eau se retire, les propriétaires constatent l’ampleur des dégâts.

Nous sommes heureux de voir l’eau baisser. Par contre, on se demande maintenant où sont les dégâts, où est l’érosion et quelles seront les réparations à faire, explique le propriétaire du Barrier Bay Resort et président de la North Whiteshell Business Association, DJ Seales.

La plupart des routes sont rouvertes et l'interdiction provinciale d'accéder à cette portion du parc est levée. Ces bonnes nouvelles attirent les touristes et font le plaisir des propriétaires moins touchés par les eaux.

Heureuse de pouvoir se promener et de voir les entreprises rouvrir, une Manitobaine met cependant les visiteurs en garde : j'espère que les gens seront prudents, cependant, parce que les plages ne sont pas dans leur état habituel.

Hydro Manitoba s’attend à ce que l’eau redescende tranquillement au cours des sept prochains jours, soit d’environ 15 cm pour plusieurs lacs.

Avec les informations d'Émile Lapointe

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !